Magazine

Familiers

Publié le 31 décembre 2007 par Sarhanne

Familiers

Familiers

La sorcière, Lucien Lévy-Dhurmer / 1897  

Un familier est un compagnon animal très utile pour ceux qui pratiquent. Il est un gardien dans ce monde comme dans les autres et prête volontiers de son énergie. Il peut être félin (le chat noir est le plus classique) mais aussi corneille, chouette, crapaud,… En fait je pense que tous les animaux ont plus ou moins cette capacité. Après, certains individus sont plus ou moins sociables et tout dépend de votre personnalité et de la sienne. Certains praticiens choisissent un familier et l’élèvent en tant que tel mais il arrive aussi souvent qu’un animal vienne à vous de lui-même.

Familiers

Pour ma part, je fais dans les grands classiques : comme beaucoup de sorcières, je possède un chat, enfin plus précisément une minouche. Mais non, je vous vois venir, elle n’est pas noire mais grise.

C’est une petite puce de presque 8 ans qui m’a littéralement adoptée et suit ma vie depuis maintenant près de 5 ans. Quand je parle d’adoption c’est qu’elle a accepté de changer de mode de vie pour moi : de chat des campagnes elle est devenue chat des villes pendant deux ans et la voilà de nouveau chat des campagnes.

Et elle a adopté jusqu’à mes pratiques : à ma grande surprise, elle s’est rapidement mise à protéger l’appartement puis la maison et s’est intéressée à mes médiations. Un vrai petit familier.

A naissance, elle était promise à quelqu’un d’autre qui finalement n’a pas pu l’accueillir alors, à ses un an, je lui ai choisi un nom. Je ne pratiquais pas encore et j’ai trouvé celui de Gaïa très joli. Ceci qui explique certainement un peu son caractère très affirmé et libre…

Le chat :

Tous les propriétaires (ou plutôt adeptes, ils ne nous appartiennent jamais vraiment) de ces mignons félins ont dû remarquer leur aptitude certaine à la magie. Ils ont une sensibilité très développée qui leur donne plusieurs pouvoirs.

Le premier pouvoir des chats est l’empathie, ils sont de vrais éponges à émotions. Quand nous sommes stressés, ils le sont, quand nous sommes tristes, ils tentent autant qu’ils peuvent de nous consoler…

Leur deuxième pouvoir est la télépathie, ils répondent souvent à nos appels avant même que nous les ayons émis.

Leur troisième pouvoir est leur perception de l’invisible. Il est reconnu qu’ils ressentent les ondes telluriques et ont très souvent l’habitude de faire leur sieste dans des endroits qui nous sont néfastes à nous, les humains.

Ils portent parfois un certains intérêt à nos pratiques magiques et sont capables d’y participer.

J’en ai un très belle preuve :

Ma minouche portait depuis le début un grand intérêt à toutes nos pratiques, elle était très souvent présente dans ces moments là. Mais je n’avais pas vraiment de preuve qu’elle y participait jusqu’à cette journée où je m’étais installée sur le canapé, au chaud, près de la cheminée, entourée de bougies, afin de faire une petite médiation. Comme à son habitude, Gaïa était couchée sur moi. Mon voyage intérieur me mena dans une contrée glacée et je commençais à avoir très froid. Quelque chose me ramena à la réalité et j’ouvrais les yeux pour voir et sentir mon félin grelotter de froid ! Il faisait pourtant très bon dans la pièce, je ne pouvais qu’en conclure qu’elle m’avait suivie…

Familiers


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sarhanne 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte