Magazine France

De l'avantage d'allier amitié et sexualité.

Publié le 09 juillet 2011 par Bravepatrie

La solitude ayant été déclarée "Grande Cause Nationale 2011", nous fashionistas n’avions d’autre choix que de tester cette nouvelle tendance. Bien, c’est fait. En quelques semaines, vous êtes devenue une petite ourse et avez lu Simone de Beauvoir avec avidité. Et vous aimez votre nouvelle vie.

Vos amies vous trouvent un teint éclatant, les hommes vous désirent et vous brûlez tellement la vie par les deux bouts que les macarons Ladurée ne vous font même plus grossir. Vous avez manqué les deux dernières messes de la paroisse et n’avez même plus peur de griller en enfer, pourvu que celui-ci soit rempli de satyres. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, à un détail près : vous n’êtes pas encore tout à fait ménopausée et le faible taux d’oestrogènes circulant encore dans votre corps fébrile aura suffi à avoir raison de votre existence d’ermite. Jamais vous n’auriez cru cela possible et pourtant les faits sont là : vous n’êtes plus mariée, mais avez toujours envie de vous accoupler. Cruel dilemme. Que faire quand on n’est pas prête à fonder une seconde famille patriote, mais que la luxure nous manque ?

Alors cocotte, prête pour le grand soir ?">

Alors cocotte, prête pour le grand soir ?

">

Alors cocotte, prête pour le grand soir ?

">

Alors cocotte, prête pour le grand soir ?

Les jeunes d’aujourd’hui, décidément bien modernes, nous apportent la solution : il faut trouver un "sex-friend", comme ils disent. Comprenez : "un bon ami prêt à se sacrifier pour vous offrir un orgasme". Une telle générosité n’est pas commune et implique la présence d’hommes dévoués dans votre entourage. Pour dégoter celui qui aura la lourde tache de vous atomiser la fougasse, faites une liste exhaustive des bienfaiteurs potentiels et sélectionnez votre Docteur Schweitzer.

Ce doit être une personne dont la compagnie vous ravit et surtout qui aime le bon vin. Parce qu’il en faut de l’éthanol pour laisser la langue d’un ami se frotter voluptueusement à la votre. Et encore un peu pour admettre l’entrée de son sabre laser dans votre A-wing. Relaxez-vous, laissez-vous porter par l’ivresse, la tension sexuelle alors à son apogée fera le reste.

C’est fou tout ce que l’on peut faire avec une théière">

C’est fou tout ce que l’on peut faire avec une théière

">

C’est fou tout ce que l’on peut faire avec une théière

">

C’est fou tout ce que l’on peut faire avec une théière

Pour les plus pudiques, je propose une solution alternative : faire cela entre amies. Préférez une copine sportive, habituée des vestiaires et de la farandole de minous qui va avec. Une fois son accord obtenu, courez les boutiques pour choisir ensemble votre ceinture-pénis. Vos séances de thé resteront inchangées, à ceci près qu’elles finiront en tenue d’Eve accessoirisée. Vous voilà résolument dans l’air du temps et riche à votre tour d’une sorte "d’amitié virile" que vous avez toujours secrètement enviée à vos amis patriotes. Have fun girls.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bravepatrie 83 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog