Magazine Sport

Le racing six pieds sous terre

Publié le 11 juillet 2011 par Legraoully @legraoully

Depuis des semaines le Racing hésitait : ni mort ni vivant , bien au contraire. Les supporters, mais aussi, faut-il le rappeler , les dizaines d’employés du club et les joueurs, notamment les jeunes , étaient suspendus aux péripéties qui agitaient les coulisses d’un club qui n’a jamais brillé par sa sérénité (paradoxalement , cela pose aussi la question d’un certain esprit de clocher qui n’est pas forcément au goût du jour à l’heure du foot bizness).

Après les derniers soubresauts de la semaine passée avec la reprise du club qui s’annonçait par la famille Graeff  (au passé étrange) puis finalement la confirmation de la relégation du Racing en CFA par la DNCG vendredi, les vautours avaient repris leur ronde autour de la Meinau ; et ce soir, ils pourront sans doute se repaître de ce vieux corps malade de 105 ans.

Strasbourg , capitale de l’Europe, 7ème ville française, fera partie des 5 villes parmi les 30 plus grandes de France  à n’avoir pas de club dans l’une des trois premières divisions la saison prochaine. Car après l’abandon du projet de reprise par la famille Graeff, rebutée par l’énormité de la tâche, le Racing n’a plus aucune bouée de sauvetage à laquelle s’accrocher. Même s’il nous a habitué à des rebondissements spectaculaires, il n’y a plus guère de doute maintenant : c’est la fin du football professionnel pour ce club champion de France en 1979. La dernière fois qu’une telle mésaventure était arrivé à un ancien champion, il s’agissait du grand Reims , liquidé en 1992 et qui ne retrouvera la ligue 2 que 10 ans plus tard.

LE RACING SIX PIEDS SOUS TERRE

L'araignée strasbourgeoise est morte...

Quel avenir maintenant pour le football à Strasbourg ? la question est sur toutes les lèvres des supporters ciel et blanc qui doivent sans doute regretter le temps d’IMG MC Cormack pourtant tant décrié …s’ils avaient su ce qui les attendait…

La solution la plus crédible serait de repartir en CFA2 après un dépôt de bilan qui pourrait être prononcé lundi prochain. Le CFA2 , soit le niveau de l’équipe réserve du Racing. Il ne faudra donc même pas s’attendre à un derby contre la réserve de Metz qui elle joue en CFA…Colmar deviendra ainsi le fer de lance du football alsacien !

Pendant ce temps, que deviendra la Meinau ? c’est sans doute la première fois qu’un stade de 29000 places se retrouvera en CFA2 ; le Racing pourra-t-il jouer dans ce stade gigantesque ou plus sûrement devra-t-il se replier ailleurs ? et quid de la Meinau pendant ces années d’amateurisme à venir ( même deux ans , c’est long pour un bâtiment inutilisé !) ?

Toujours est-il que désormais , les fantômes des joutes européennes vont hanter la Meinau avec le souvenir de ces grands soirs comme la douloureuse demi finale de coupe de France 1995 (victoire du Racing contre Metz 1-0 sur un but du futur entraineur messin Yvon Pouliquen) ; et du côté de la Lorraine , si certains ricanent , beaucoup espèrent revoir rapidement le retour du derby alsaco-lorrain. Bis bol !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Legraoully 29555 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine