Magazine Focus Emploi

CPE, marathonien et philanthrope, il court pour l'autisme

Publié le 11 juillet 2011 par Rozennlefeuvre @aladom

CPE, marathonien et philanthrope, il court pour l'autismePour la troisième fois en 3 ans un conseiller principal d'éducation va passer ses vacances d'été à courir. Une course de plus de 1000 km du Doubs au Finistère, pour le seul profit des enfants autistes et de l'association Asperansa.

1380 km à pieds

Il y a de ces personnes qui ont l'entraide dans le sang, M Le Ny est de ceux là. Conseiller principal d'éducation (CPE) dans un collège de Landerneau (Finistère), l'homme, un marathonien aguerri, courra de nouveau cet été pour les enfants autistes.

En 2009, le CPE s'était présenté à la Milkil, une course de près de 1000 km en 12 jours, partant de Saint-Malo  pour arriver à Sète dans l'Hérault. En 2010, il représentait encore une fois l'association Asperansa sur la TransGaule, une course de 1150 km en 18 jours, allant de Roscoff dans le Finistère à Gruissan dans l'Aude.

Cette année, toujours pour la même association, Gwen Le Ny, traversa la France d'Est en Ouest en partant d'Abbévillers dans le Doubs pour arriver à Brest soit quelques 1380 kilomètres. La course voulue libre cette année, c'est à dire en dehors de tout "circuit officiel" est prévue sur 16 jours, du 14 juillet au 29 juillet.

Une course pour l'autisme

Si l'exploit est de taille , le coureur et l'association qu'il soutient, tiennent à souligner avant tout un véritable travail d'équipe. Une équipe pour sensibiliser les gens, villages et écoles présents sur le trajet, à l'autisme et au syndrome d'Asperger.

Créée en 2005, l'association pour la sensibilisation à la protection, l'éducation et la recherche sur l'autisme, et notamment le syndrome d'asperger (Asperansa), a pour but de favoriser l'accompagnement et l'insertion des enfants autistes, de l'école au travail et de faire changer les regards sur une maladie au final mal perçue car méconnue.

Selon la porte-parole de l'association, concernant l'autisme d'Asperger, " les chiffres de l'OMS donnent une prévalence d'un enfant pour 150" . Un handicap donc mal connu mais qui concerne beaucoup plus de personnes qu'on ne le croit.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rozennlefeuvre 5972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte