Magazine High tech

Bousculer l’avenir (suite)

Publié le 11 juillet 2011 par Ydeternay @YdeTernay

Joseph W. Webb poursuit en expliquant que les imprimeurs doivent aujourd'hui utiliser les nouveaux outils web à leur disposition.

En effet, les imprimeurs ont été lents à adopter les nouvelles technologies de communication que leurs clients utilisent depuis des années. Combien de temps a-t’ il fallu aux imprimeurs pour avoir une présence sur le Web qui ne soit pas juste une description statique de leur établissement  et/ou parc machines?

Aujourd'hui encore, les sites Web des imprimeries sont le plus souvent construits avec des technologies datant de dix ans. Internet a toujours été basé sur l'interactivité, mais la nature de cette interaction est en pleine mutation. 

Combien d’imprimeries utilisent aujourd’hui pleinement la messagerie instantanée, des outils comme Twitter, Facebook, les opportunités du fameux fil RSS des blogs ou encore les réseaux sociaux professionnels tels que Viadéo ou LinkedIn  pour communiquer avec leurs clients ?

Toute entreprise qui n’est pas aujourd’hui fermement en ligne ressemblerait à une entreprise qui ne disposerait pas de téléphone. Toutefois certaines imprimeries commeGestaprint, Opéraprint, Avenir Numérique, Reprocolor, Imprimerie France Ouest Imprim,Partnering 3.0 ou encore Point 44 ont compris que les nouveaux médias sociaux étaient de merveilleux outils pour entretenir le contact et partager avec leurs clients mais aussi pour être découvert et détecté !

Réseaux_sociaux

Elles mettent intelligemment en avant leurs dernières réalisations,  leurs services spécifiques (je retiens le Médiapain de Gestaprint) et expriment l’actualité et leur avis sur les domaines qui touchent de près ou de loin leurs activités, voici quelques exemples picorés sur les blogs de ces imprimeurs :

  • Vincod et Gestaprint, un partenariat réussi au service du marketing du vin
  • Opera Print livre ses impressions sur le e-commerce
  • Demander un devis à un imprimeur
  • Découvrez nos nouveaux supports en tissu!
  • L'imprimerie "France Ouest Imprim" est sur "Facebook"
  • La page public Netvibes de Partnering 3.0
  • Point 44 et les QR codes : le point d'entrée pour votre communication cross média efficace et efficiente

Ces outils permettent de vagabonder l’image de ces imprimeries sur la toile et la fait paraître encore plus active, dans un marché de la production imprimée perçu jusqu’à présent plutôt statique.

Les entreprises attirent certains clients à certains moments, car elles ont la bonne combinaison entre leur savoir-faire et ce qu’attendent les clients.

Certains gourous de la gestion conseillent aujourd’hui aux entreprises de « se concentrer sur le cœur de métier. » Cela a du bon et du mauvais.
Les entreprises excellent dans ce qu’elles font. Elles connaissent ce qu’elles font, et le font bien.  Une imprimerie qui se spécialise dans un certain type d'impression offset par exemple, aura installé le parc machines, l'infrastructure et le flux de production qui lui permettront de surpasser ses rivaux en termes de prix, de qualité et de délai.

Mais si cette imprimerie reste trop concentrée sur sa production spécifique en oubliant de regarder les changements importants que connaît le monde de l’imprimerie alors elle deviendra vite  dépassée.

Rester connecter à son environnement est l’opportunité pour l’imprimerie de découvrir de nouvelles niches (l’impression de décors, des murs, des abribus ou encore l’impression d’emballages innovants), qui, bien exploitées, peuvent devenir de réels cauchemars pour les autres.

Être bon sur ce que vous faites est évidemment important, mais il est tout aussi important de comprendre ce qui se passe ailleurs au-delà de vos propres murs. Il s'agit de pertinence, sinon une entreprise perd son temps à devenir experte dans des domaines que plus personne ne veut.

Aujourd’hui encore lorsque l’on pose la question à un imprimeur : « De quelle ressource avez-vous le plus besoin dans votre entreprise », il n’est pas rare d’entendre comme réponse « un commercial permettrait d’augmenter mon volume d’affaires ».

En effet, très souvent, le « commercial » est très souvent perçu comme la ressource stratégique pour augmenter le chiffre d’affaires devant d’autres ressources comme les concepteurs et développeurs de nouveaux médias, les opérateurs sur presse numérique, …

Cela signifie que de nombreux responsables d’imprimerie restent  toujours sur des anciennes façons de penser leurs business en pensant que seul un bon « commercial » est la clé de la croissance de leur entreprise.

Le risque  est de ne perpétuer que les prestations « traditionnelles » de l’imprimerie.

En offrant de nouvelles compétences et services à ses clients, l’imprimerie aura davantage de chance de répondre à la demande du marché. Ce n'est qu'alors que les ventes seront efficaces.

Les imprimeries ont besoin de salariés – qu’ils soient « commercial », « développeur », ou autres, mais qui comprennent les nouveaux processus et plans de communication d'aujourd'hui.

Il est important aujourd’hui qu’une imprimerie développe un réseau de followers sur Twitter, de contacts sur LinkedIn ou Viadeo, de fans sur Facebook et autres connexions via les réseaux sociaux. Il s’agit pour beaucoup d’imprimeurs de franchir un véritable obstacle culturel. Habitués à cacher leur volume d’affaire, ces nouveaux moyens de communication sont l’opportunité pour les imprimeurs de forger des relations plus étroites avec leurs clients actuels et futurs.

Les imprimeurs commencent tout juste à interagir avec Internet, alors que la plupart de leurs clients sont déjà à plusieurs années-lumière, ils ont adopté le Web 2.0 et se dirigent vers le Web 3.0.

La technologie mobile prend son envol, et les tablettes électroniques comme l'IPAD  fleurissent. De nouvelles applications telles que le QR, le PURL etc.

Les marchés sont de plus en plus dynamiques ; pour réussir les entreprises doivent alors se départir d'une culture ou de procédures qui entravent leur capacité. Ce n'est pas facile, mais c'est nécessaire.

Quelques conseils : 

  • Déterminer les compétences dont vous avez réellement besoin dans votre imprimerie
  • Commencer à enquêter sur les nouveaux médias sociaux, même si c'est juste pour suivre un ami, un collègue ou un écrivain préféré (pour vous faciliter la tâche : commencer par http://twitter.com/#!/YdeTernay)
  • Essayer de savoir si vos plus importants clients utilisent les médias sociaux
  • Rechercher leurs noms sur Twitter / LinkedIn / Facebook

BIOGRAPHIE

disrupting thefuturecover
Téléchargez l'ouvrage au format PDF : "Disrupting the Future: Strategies and Action Items for Success"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ydeternay 35149 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog