Magazine Société

Nationalisme mondial

Publié le 12 juillet 2011 par Christophefaurie
Le Brésil a transformé ses entreprises d’État en champions nationaux. Ils « peuvent consolider leurs marchés, réduire la concurrence et accroître leurs profits, avec l’argent du gouvernement ». (Too little, too late)
En Chine, les entreprises étrangères ont des droits de propriété qui ne reposent sur aucun droit. Il ne tient qu’au bon plaisir du gouvernement local de les révoquer. (Who owns what?)
Pourquoi un tel nationalisme est-il permis partout sauf en Europe ? Pourquoi, d’ailleurs, n’est-il pas dénoncé ?
Parce que, si nos populations avaient compris que l’émergence se faisait en leur dérobant leurs biens, non par quelque supériorité innée des jeunes sur les vieux, elles auraient empêché certains de s’enrichir par leur transfert ? 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine