Magazine Sport

Copa America : l’Argentine se réveille

Publié le 12 juillet 2011 par Ptimek

Messi Aguero Copa America

Le duo Messi-Agüero a fait des merveilles face au Costa Rica

L’Argentine a enfin débloqué son compteur victoire en dominant nettement le Costa Rica (3-0). C’est donc un grand soulagement pour tout un peuple avec la qualification de l’Albiceleste pour les quarts de finale.

Le sélectionneur argentin, Sergio Batista, a eut du nez de revoir sa copie, en confirmant Lionel Messi et en titularisant Sergio Aguero et Angel Di Maria. En effet, l’Albicleste a offert un tout autre visage que lors des 2 premiers matchs nuls. On a vu du jeu et de nombreuses occasions, ce qui a rendu le sourire au peuple du dieu football.

Les distensions sont momentanément oubliées pour le bien collectif.

Agüero le vrai messie

Si Messi est le leader officiellement déclaré de l’Argentine, il est loin du buteur qu’il est au FC Barcelone. Non content d’affoler les compteur, il doit faire avec le leadership que lui a confié le sélectionneur. De buteur, il devient donc passeur et c’est bien Sergio Agüero qui hérite du rôle de matador. El Kun, préféré à Carlos Tevez en attaque, a profité pleinement du réajustement tactique pour marquer un doublé, dont un sur une offrande de Lionel Messi. Il en est déjà à 3 buts dans la compétition et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin tant son entente avec Leo Messi a été parfaite. Le sélectionneur espère donc qu’avec un Sergio Agüero en réussite, ça offrira plus de liberté à Messi pour (enfin) prouver ses qualités en sélection.

Higuain sans réussite

Le buteur du Real Madrid a passé une nuit agitée. Il a raté tout ce qu’il a entrepris, soit pas moins de 7 occasions franches. Avec une réussite madrilène, il aura pu rapidement mettre son équipe à l’abris et soigné son bilan personnel. Gonzalo Higuain traverse une phase délicate, comme l’Albiceleste. Sergio Batista aura donc un nouveau défi et devra redonner confiance à son buteur en vue de la suite de la Copa America.

Désormais qualifiée en tant que 2e du Groupe A, l’équipe ciel et blanc doit se remettre au travail car le plus dur reste à venir. Sergio Batista ne manquera pas d’utiliser ce succès pour préparer les oppositions à venir qui, assurément, seront d’un autre calibre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptimek 819 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine