Magazine Focus Emploi

Les nouvelles orientations de la FESP

Publié le 12 juillet 2011 par Rozennlefeuvre @aladom

Les nouvelles orientations de la FESPLundi 27 juin Maxime Aiach, président de la fédération des Services à la personne (FESP), a défini les trois axes de développement prioritaires pour le futur du secteur. Trois axes développement et de travail son mis en avant ainsi que des filières de formation et une charte de qualité pour les clients mais aussi pour les intervenants.

 Les nouveaux axes de la FESP ont été présenté par son président afin d'améliorer la qualité des services à la personne dans le secteur privé.

Les trois grands axes de priorité

Maxime Aiach, président de la FESP depuis décembre 2009 a annoncé lundi 27 juin dernier ses prochaines ambitions pour le secteur privé des aides à domicile. Il souhaite donc que son mandat soit caractérisé par le développement de la qualité des services et de l'activité. Trois grands axes sont mis en valeur :

  • La qualité,
  • La territorialité
  • La participation des acteurs à tous les niveaux.

La qualité

Pour Maxime Aiach, c'est un "enjeu structurant et majeur pour l'ensemble de nos métiers". Ainsi il semble indispensable pour lui de :

  • développer la qualité par le biais de la certification et ainsi lutter contre le travail non déclaré en se démarquant des acteurs du secteurs qui travaille "au noir" ;
  • mettre en place des filières de formations pour l'ensemble des intervenants
  • proposer une charte de qualité reprenant les engagements minimums offerts aux clients.

La territorialité

Le Président de la FESP insiste sur le fait que "la vie des services à la personne ne se passe pas uniquement à Paris". Ainsi il entend que la Fédération soit présente sur l'ensemble du territoire français. Cela passera donc par un maillage afin de se rapprocher :

  • des entreprises
  • des mairies
  • des départements
  • des conseils généraux
  • des députés.

La participation

Maxime Aiach veut faire de cet axe un vrai mode de gouvernance et ainsi faire de la FESP "la fédération de tous". Il s'agit donc de représenter à la fois :

  • les entreprises
  • les intervenants
  • les particuliers employeurs.

Il entend donc par là entretenir la défense du secteur. Des représentants agiront à tous les niveaux afin de défendre les intérêts de tous les acteurs de la filière. Il s'agit pour eux de :

  • recruter des adhérents
  • bâtir des partenariats avec les pouvoirs publics.

Enfin, la fédération doit être la représentante de tous, les soucis rencontrés en région doivent remonter afin qu'on puisse y apporter une solution.

Les outils

Parmi les outils développés pour mettre positivement en place ces axes de travail, un site internet vient d'être mis à jour. Il donne l'accès à l'information et permet aux acteurs du secteur des services à domicile d'interagir.

  • CPE, marathonien et philanthrope, il court pour l'autisme
  • La société A2micile entre en bourse
  • L'INPES et la CNSA consultent les sourds et malentendants sur leur santé
  • La DGCCRF se concentre sur la restauration rapide cet été

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rozennlefeuvre 5972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte