Magazine Société

une voie entravée qu'il faut ouvrir par le dialogue, une belle idée

Publié le 12 juillet 2011 par Micheltabanou

road-movie-as-a-nice-idea

illustration de ce qu'est parfois la politique: un chemin entravé d'obstacles dans un monde d'apparence rayonnante.

D'aucuns, politiques locaux, pensaient que la question des tours 3-5-7 de la rue Jean Macé n'était qu'un petit détail sans grande suite surtout hors période électorale! C'était sans compter sur le collectif de locataire - une nouvelle association dynamique et responsable animée avec coeur par Sébastien Guemi. Il suffit de consulter l'article paru ce jour dans l'édition 94 du Parisien. Il faut instaurer le dialogue et prendre en compte les positions du bailleur et des locataires et trouver ce compromis sachant que les deux parties sont largement impactées par les effets négatifs des politiques "sociales" de notre gouvernement. D'un côté une politique du logement social mise à mal et de l'autre des individus, des citoyens affaiblis dans leur niveau de ressource et qui ressentent avec beaucoup de pénibilité une augmentation en apparence minime de 40 € sur un F2 à 620 € mensuels. Ces 40 € se transforment en abîme et la seule attitude comptable, déshumanisante à souhait, ne peut justifier un refus un simple blocage de dialogue dans une procédure de l'amélioration de leur habitat acceptée globalement par les locataires.

J'ai en ligne de mire cet objectif de ne point donner demain du grain à moudre au populisme de l'extrême droite qui pourrait lors des présidentielles puiser de nombreuses voix dans un vivier que nous lui aurions mis sur plateau en nous dessaisissant de nos responsabilités pour les uns d'élus et pour les autres de bailleurs à vocation sociale!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheltabanou 5858 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine