Magazine Politique

Les socialistes réagissent à la hausse hausse des prix du carburant

Publié le 11 juillet 2011 par Letombe

le-socialistes-reagissent-a-la-hausse-hausse-des-prix-du-ca.jpg Benoît Hamon, porte parole du Parti socialiste est revenu lors du point presse sur la hausse des prix du carburant annoncée ce week-end par Christophe de Margerie, président de Total.

«Il n’est pas acceptable aujourd’hui que les Français voient le prix de l’essence à la pompe augmenter quand chaque fois qu’il y a une baisse du cours du baril il n’y a pas de répercussion dans les stations services».


Nous allons en terminer avec l’impunité des... par PartiSocialiste

«Ce qui est inadmissible c’est que le gouvernement n’ai pas trouvé le moyen de remettre en cause un certain nombre des niches fiscales qu’il a mises en place depuis plusieurs années pour faire en sorte que l’entreprise la plus riche de France contribue (...) à la solidarité nationale» a-t-il dénoncé rappelant qu’en 2010, la société pétrolière avait engrangé pas moins de 10 milliards de profits sans payer d’impôts en France.
«Si la Gauche arrive au pouvoir ce sera une musique très différente» a assuré Benoît Hamon, «soit on taxera les super profits des compagnies pétrolières, soit les dividendes qu’elles distribuent» mais «il y aura une politique fiscale qui remettra un peu de justice un petit peu de décence dans tout ça».

François Hollande, candidat à la primaire socialiste pour la présidentielle, a appelé lundi à Marseille à «une stabilité du prix» de l'essence pendant l'été et à ce que «l'Etat baisse la TIPP pour qu'il n'y ait aucune recette supplémentaire gagnée sur le dos des usagers de l'automobile».
«Nous sommes dans une période où les Français vont utiliser leur voiture pour aller en vacances et en revenir, il faut qu'il y ait une stabilité du prix pendant cette période», a-t-il affirmé à la presse.
«Je propose deux choses: la première, c'est que le gouvernement puisse bloquer la marge distributeur pendant cette période estivale (...) parce que c'est un élément de pouvoir d'achat des familles», a-t-il détaillé.

Ségolène Royal, candidate aux primaires citoyennes a également réagi:

«Cette annonce intervient alors qu'un récent rapport établi par l'institut Research Lab démontre, sur la période 1990 à 2011, que les pétroliers ne répercutent pas la baisse des cours du brut à la pompe. Ce rapport prouve ce que tous les Français savent bien, et particulièrement ceux qui habitent en milieu rural ou en banlieue qui utilisent beaucoup leur voiture : lorsque le prix du baril augmente, le prix du carburant à la pompe augmente, mais par contre lorsque le prix du baril baisse, le prix à la pompe ne répercute pas cette baisse ! Autrement dit les groupes pétroliers se comportent comme des profiteurs des variations du prix du pétrole. Le cas de Total est particulièrement symbolique : en plus, ce groupe ne paie pas d'impôt sur les sociétés en France alors qu'il a réalisé 10 milliards d'euros de bénéfices l'année dernière».

Photo:minerva Helen au terminal pétrolier de Dunkerque par Remi Jouano:


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Letombe 131283 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines