Magazine Politique

Eva Joly et la nouvelle écologie

Publié le 12 juillet 2011 par Exprimeo
C'est un tournant dans la vie des Verts. Ils choisissent une candidate qui n'est pas ancrée dans un cursus lié à l'environnement. La véritable rupture avec l'histoire des Verts, c'était de voter pour Eva Joly. Hulot était le fils moderne de Cousteau. Mais Joly est venue tardivement à l'environnement car elle a d'abord marqué l'opinion par des rubriques judiciaires. Il n'est pas sûr que les Verts aient effectué le "bon choix électoral" montrant que la vision des militants est toujours celle d'une radicalité qui s'éloigne de la logique de l'opinion. Hulot était l'écologie douce pour partie portée par le rêve. Joly est l'écologie implacable pour partie assise sur la note permanente ou le jugement implacable du bien et du mal. Deux cultures s'opposaient. Les Verts risquent d'aborder les législatives en position d'extrême fragilité car leur score présidentiel pourrait rester en-dessous des 5 %.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines