Magazine Politique

Jean François Copé et l'obsession de crise

Publié le 12 juillet 2011 par Exprimeo
Nicolas Sarkozy a la crise comme meilleure alliée. Elle seule peut provoquer un réflexe de sécurité à son profit. Mais le climat pourrait être différent aux législatives. Et si 2012 était le retour de la cohabitation ? La droite conserve l'Elysée mais la gauche devient majoritaire à l'Assemblée Nationale. C'est un schéma qui parait de plus en plus possible pour trois raisons. 1) Nicolas Sarkozy peut remporter la présidentielle par défaut de crédibilité de ses opposants. 2) Mais dans la foulée, triangulaires aidant avec un FN à un niveau élevé, l'opinion veut jouer l'union nationale et la gauche gagne les législatives. 3) L'UMP est alors en passe difficile ce d'autant plus que la moindre candidature DVD lors des législatives ouvre le risque de laisser le FN en seconde position pour le second tour des législatives. C'est le schéma de crise le plus redoutable pour la droite qui casserait alors l'actuelle logique du calendrier présidentiel. Jean François Copé ne peut exclure ce schéma qui court de plus en plus parmi les parlementaires.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines