Magazine Santé

MÉDICAMENT: La ville contrôle mieux sa consommation – Afssaps

Publié le 12 juillet 2011 par Santelog @santelog

MÉDICAMENT: La ville contrôle mieux sa consommation  – AfssapsLes premières tendances de l'année 2010 semblent confirmer le ralentissement de la croissance du marché pharmaceutique et en ville, le marché du médicament, 27 milliards d'euros, serait même en très léger recul, selon ce tableau de bord annuel d'analyse du marché pharmaceutique français, proposé par l'Afssaps, à partir des données de ventes de médicaments.   


Cette nouvelle édition intègre l'ensemble des données 2009 et de premiers éléments concernant 2010, des ventes de médicaments, remboursables ou non, réalisées en officines et dans les hôpitaux, à partir des informations envoyées par les laboratoires. Elle propose des comparaisons internationales sur la consommation pharmaceutique. Les premières tendances de l'année 2010 semblent confirmer le ralentissement de la croissance du marché avec un taux de +0,6% en valeur.


MÉDICAMENT: La ville contrôle mieux sa consommation  – Afssaps
Le marché pharmaceutique français: En valeur, les ventes de médicaments représentent 27,3 milliards d'euros. 79 % sont réalisées en officines avec 92% de ces ventes concernant des médicaments remboursables et 21% à l'hôpital. La croissance du marché français est modérée et seul le chiffre d'affaires des spécialités remboursables progresse de 1,8%. C'est le marché hospitalier qui marque la progression la plus marquée (+ 4,7%). Le marché reste très concentré (Voir tableau officine ci-contre). Ainsi, en 2009, un peu moins de 3.000 produits commercialisés sous des noms de marque différents ont été vendus dans les officines et un peu plus de 2.400 aux établissements hospitaliers. Mais ces chiffrent masquent une concentration importante avec les 500 premiers produits représentant 83% des ventes en valeur de spécialités pharmaceutiques aux officines, et près de 94% des ventes aux hôpitaux.


Ventes de médicaments par classe thérapeutique: A l'officine, ce sont les antalgiques que les Français achètent le plus fréquemment. Toutefois, les chiffres d'affaires les plus importants sont respectivement réalisés par un antiagrégant plaquettaire, un hypolipidémiant et un antiasthmatique. A l'hôpital, en valeur, les trois premiers médicaments sont des anticancéreux. Le classement des produits les plus vendus aux établissements hospitaliers (en valeur) ne possède que trois produits en commun avec celui du marché officinal, Aranesp®, Truvada® et Néorecormon®.


La France reste l'un des plus gros consommateurs de médicaments d'Europe. Quelques écarts sur certaines classes paraissent s'atténuer en raison de taux de progression, dans d'autres pays européens plus élevés qu'en France.


Quelques grandes tendances se dégagent, en 2009, comme la progression des médicaments génériques remboursables (22,6% des ventes volume et 10,4% des en valeur) et la très forte part des spécialités remboursables soumises à prescription obligatoire dans le chiffre d'affaires des officines (81,8%).


Source: Afssaps rapport d'analyse des ventes de médicaments (12/07/2011)(Vignette Leem)


MÉDICAMENT: La ville contrôle mieux sa consommation  – Afssaps
Accéder à l'Espace Médicament


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine