Magazine France

La droite en appelle à la solidarité mais défend ses indemnités !

Publié le 12 juillet 2011 par Jeunegarde

cumul A ceux qui pensent encore que droite et gauche c’est la même chose, voici deux nouveaux exemples qui vont vous en prouver le contraire ! Le 1er concerne le cumul des indemnités des élus. Selon la loi, un élu qui cumule plusieurs postes (député et maire, ou sénateur et président de région, par exemple) touche les revenus issus des deux fonctions, mais dans la limite d’un plafond, fixé à 8 272 euros, soit 1,5 fois l’indemnité parlementaire de base. En cas de dépassement il peut reverser le surplus d’indemnités à un élu de son choix. Son conjoint par exemple, n’est-ce pas Monsieur et Madame Balkany ! Partant de ce constat, le député socialiste, René Dosière, avait fait adopter à l’Assemblée nationale un amendement qui visait à faire retourner le surplus d’indemnités non pas dans la poche des élus mais dans celle des collectivités. Une initiative qui n’a pas été du goût de la majorité présidentielle qui n’a pas manqué de faire supprimer l’amendement au Sénat ! Pas franchement étonnant alors qu’une semaine plus tôt, les sénateurs s’étaient attribués une prime de 3 531,61 euros pour rattrapage exceptionnel sur un complément d’indemnité représentative de frais de mandat ! Une prime que certains sénateurs ont refusé de toucher…

d%c3%a9pendance
Autre exemple notable et qui touche au débat sur la dépendance, le soutien des 41 départements de droite et du centre à l’idée d’une deuxième journée de solidarité ! Les conseils généraux de la majorité veulent aussi encourager « le recours à l’assurance privée dépendance ». Ils demandent à l’Etat de maintenir à leur niveau actuel, en valeur relative, ses concours aux départements. Les départements versent notamment l’APA pour les plus de 60 ans dépendants. En 2010, l’APA a coûté 5,5 milliards d’euros, dont moins de 30 % payés par l’Etat, le reste par les conseils généraux.

Certains experts estiment quand à eux qu’il faudrait carrément une semaine de solidarité pour financer la dépendance, qui dit mieux ?

Pendant ce temps là, la droite populaire, courant de l’UMP, n’hésite pas à jouer sur le même terrain que le FN en organisant pour son 1er anniversaire et pour célébrer la fête nationale un apéro saucisson vin rouge un an après la très controversée fête facho saucisson et pinard (relire l’article) organisée par les identitaires (bras armés du FN) finalement interdite !

En 2012, on ne pourra pas dire que droite et gauche c’est la même chose !


Tags: apéros, cumul, dépendance, indemnités

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeunegarde 2824 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte