Magazine Banque

Taux livret A.

Publié le 12 juillet 2011 par Alexyb

Taux banque : TAUX Livret A.

Les derniers chiffres de l’Insee nous annoncent une inflation à fin Juin 2011 de 2,1%.

Cette hausse jugée importante va conduire à une augmentation du taux du livret A mais n’entrainera pas pour l’instant, une revalorisation du Smic.

Si les salariés font la grimace depuis l’annonce de la nouvelle, les petits épargnants, eux, avec cette augmentation du taux du livret A affichent un peu plus de sourire.

En effet, ces derniers ont appris suite à la publication des chiffres de l’inflation de Juin 2011 que le taux du livret A devrait au Ier Août prochain augmenter et être porté à 2,25%.

Cependant, les modes de revalorisation de la rémunération du livret A comme d’ailleurs celles du Smic répondent à des méthodes strictes de calculs qui ne laissent que peu de marges de manoeuvre à l’ensemble des pouvoirs publics.

Certains d’entre-vous penseront à un effet d’annonces en vue des prochaines campagnes électorales et pour essayer de stopper la chute vertigineuse de la côte de popularité, dans les sondages, de nos dirigeants.

Il faut savoir que ce n’est pas l’indice général des prix qui sert de référence pour la revalorisation du Smic, mais celle-ci dépend du niveau du taux de l‘inflation, hors tabac, des ménages urbains ouvriers et employés.

Une revalorisation du Smic aurait donc pu être envisagée et décidée si la hausse de ce « sous-indice » avait atteint 2% minimum par rapport à son niveau du mois de Novembre 2010, utilisé pour l’augmentation du Smic au 1er Janvier 2011.

Hors fin Juin 2011, la hausse n’atteignait que, si l’on peut dire, 1,96%.

Le taux du livret A est calculé par rapport au niveau de l‘inflation et surtout de l’évolution de l’Euribor. S’il peut être modifié jusqu’à quatre fois par an, la rémunération de ce placement obéit elle aussi à des modalités de calcul qui restent très encadrées.

Pour résumer, le pouvoir d’achat des ménages est de plus en plus entamé par les conséquences, ces derniers mois, d’une reprise importante de l’inflation qui a tendance à s’accélérer.

Pour justifier ces propos, je m’appuie sur les chiffres publiés ce matin par l’Insee: en France, les prix à la consommation ont progressé de 0,1% au mois de juin de cette année (même chiffre que le mois de Mai).

Il faut noter, toujours selon l’Insee que les prix des services et de l’alimentation ont augmenté tandis que ceux des communications et des transports sont légèrement en repli.

Toutefois, l’Allemagne (2,3%) est aussi mal lotie que la France (2,1%). La barre symbolique des 2% d‘inflation est, pour ces deux pays, désormais dépassée.

Ces prochains mois, si l’accélération de l’inflation persiste, la surveillance de la Banque Centrale Européenne va largement s’accroître.

Pour finir, contentons-nous de la hausse du taux du livret A et restons pour certains dans l’attente de la revalorisation du Smic.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alexyb Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines