Magazine Bien-être

Voulez-vous vraiment réussir ?

Publié le 15 février 2008 par Do22 @DominiqueJeann
Si vous lisez cet article, c'est que vous êtes arrivé(e) sur ce blog pour trouver quelque chose.
Vous voulez réussir à réaliser des rêves, des buts, des désirs, des objectifs.
Oui mais vous ne savez pas quel bout commencer ou vous n'y arrivez pas malgré tous vos efforts.
Pour réussir, il est nécessaire d'en avoir la profonde CONVICTION.
Vous VOULEZ réussir.
Oui mais... L'avez-vous DÉCIDÉ ?
Vouloir est une chose, DÉCIDER en est une autre, la première qui vous amènera à réussir
(voir l'article Il suffit de si peu pour être heureux).
* * *
Calimero_resize.gif Ok. Vous avez DÉCIDÉ de réussir. Vous mettez en place certaines actions et commencez votre chemin.
Au bout de quelques temps, le découragement commence à s'installer car vous n'arrivez pas à atteindre vos buts et vous commencez à vous enliser dans des pensées négatives telles que «Je n'y arriverai pas», «Ce truc ne marche pas», «Le cours est trop cher, je n'arriverai pas à le vendre», «Cet homme ne m'aimera jamais», etc. (Comme dirait Caliméro : «C'est vraiment trop injuste !»).
Voulez-vous VRAIMENT réussir ?
C'est la première question à vous poser avant même d'entreprendre quoi que ce soit.
Si ça ne marche pas, c'est que, consciemment ou inconsciemment, vous ne voulez pas vraiment réussir.
«Mais pourtant, j'y crois dur comme fer ! J'envoie plein de pensées positives ! etc.»
Oui mais...
Croyez-vous vraiment en votre rêve comme étant vraiment ce qu'il vous faut, ce que vous voulez vraiment réaliser dans votre vie ?
«OUI mais je n'y arrive pas !»
Ah... Oui MAIS + une pensée négative ensuite.
En pensant négativement, on attire le négatif.
Vous pourriez plutôt dire «Oui et je crois de tout mon coeur que je peux y arriver mais je sens que quelque chose coince en moi»... et, ensuite, aller voir ce qui coince.
C'est là où ça coince en soi qu'on va trouver la cause de ce qui semble voué bientôt à un échec.
Exemple :
Une amie me parlait du fait qu'elle n'arrivait pas à vendre son produit. Pourtant, elle y croit très fort. Un moment donné dans la discussion, sans se rendre compte de ce qu'elle énonce, elle me dit qu'elle a peur d'annoncer le prix car elle pense que, alors, les gens ne l'achèteront pas.
- Pourquoi tu penses ça ? lui ai-je demandé.
- Ben parce que je trouve que c'est quand même cher...
Et voilà. Comment vendre un produit qu'on aime si on trouve le prix trop cher ? On envoie donc des pensées négatives et personne ne l'achète, c'est évident.
- Tu sais, le genre de produit que tu vends est le MOINS cher que je connaisse dans cette gamme-là ! lui ai-je alors répondu. En plus, il est de qualité supérieure à bien d'autres que j'ai testés !
- Ah bon ?!
Il y a toujours deux façons de voir les choses. Il est important de sortir de son unique point de vue pour aller en trouver d'autres afin de se faire une idée réelle de sa conception de la chose.
Pour cette amie, le simple fait de réaliser qu'elle trouvait le produit trop cher à son goût l'empêchait d'attirer des personnes pour qui le prix est tout à fait correct et qui, donc, l'achèteraient. Le fait que je lui dise, en plus, que c'est le moins cher dans sa gamme, avec une qualité supérieure en plus, l'a encouragée à voir que le prix du produit est, donc, tout à fait correct (en l'occurrence, je dirais même pas cher du tout comparé à bien d'autres du même type !).
Ce sont nos pensées qui attirent ce que nous sommes et nous faisons vivre, à tous les niveaux. Il est donc important de s'arrêter, quand on commence à se décourager, pour réaliser la cause de ce qui coince notre réalisation, pour voir de quelle façon on pense, quelles sont nos croyances et pour, ensuite, décider de penser autrement.
En l'occurrence, il peut être bon, avant de tout envoyer promener parce que vous «n'y arrivez pas», de :
- S'arrêter avec soi-même, un papier et un crayon.
- Sur la feuille de papier, inscrire ses objectifs bien clairs.
- Reprendre ensuite chacun des objectifs et SENTIR en soi comment on se sent avec cette idée. Le sentiment doit couler facilement. On doit le sentir sous forme d'énergie intérieure douce et calme, peut-être même joyeuse, au niveau de la poitrine, du plexus, du ventre. Si on ne le sent pas, il peut y avoir deux raisons :
- L'objectif qu'on veut atteindre n'est pas bon pour soi OU
- L'objectif à atteindre est bon pour soi MAIS une croyance inconsciente nous empêche de le réaliser.
Il est donc important de se positionner clairement avec chaque objectif.
Si on sent que l'objectif est vraiment bon pour soi mais qu'on n'arrive pas à l'atteindre, il est alors important de laisser monter tous les qualificatifs reliés à cet objectif et ce, spontanément et sans censure. C'est LÀ que vous allez trouver la raison du coinçage : la croyance qui vous empêche d'avancer vers votre réussite.
Face à l'argent, voyez si, dans votre for intérieur, vous entretenez ce genre de discours automatique, qui est un discours provenant de votre mental et non de votre Soi profond :
- Le produit est trop cher
- Je ne sais pas me/le vendre
- Je ne mérite pas de gagner plus
- Que ferais-je avec un million $ ?
- Si je deviens riche, on ne m'aimera plus
- Si je deviens riche, on m'aimera seulement pour mon argent
- et toutes autres pensées qui vous montent spontanément en tête... pensées qui sont sûrement négatives.
Par rapport à l'amour, de même :

- Je ne mérite pas d'être aimé(e) / d'aimer / d'être heureux(se) en amour
- Cet homme / cette femme est trop bien pour moi
- Le bonheur, c'est pour les autres, pas pour moi
- Je ne suis pas assez bien / beau / intelligent, etc.
- Je ne sais pas aimer
- Personne ne m'aime
- et toutes autres pensées qui vous montent spontanément en tête... pensées qui sont sûrement négatives.
De là, voyez comment vous pouvez changer ces pensées négatives :
Pour l'argent (ce sont des exemples que je vous donne, à vous de trouver la pensée positive qui vous convient) :
- Le produit est trop cher / Le produit est le moins cher du marché
- Je ne sais pas le / me vendre / Je suis une personne bien, honnête et respectueuse. Je ne vends rien. J'offre du / je partage mon bonheur aux personnes à qui je propose mon produit / mes services.
- Je ne mérite pas de gagner plus / Je mérite et j'ai entièrement droit à gagner autant que je le désire. L'abondance est présente pour tous et de façon illimitée et, donc, disponible pour moi.
- Que ferais-je avec un million $ ? / Avec un million $, je pourrais régler toutes mes dettes, m'acheter la maison/auto de mes rêves, aider des gens qui ont plus de besoins que moi, faire des cadeaux à des personnes qui me sont chères, partir en voyage, arrêter de travailler, etc...
- Si je deviens riche, on ne m'aimera plus / Si je deviens riche, toutes les personnes qui me sont proches et que j'aime continueront à m'aimer autant. Elles ne me jugeront pas, ne m'abuseront pas et ne m'abandonneront pas à cause de ça.
- Si je deviens riche, on m'aimera seulement pour mon argent / Si je deviens riche, je resterai humble et partagerai ma richesse avec les gens que j'aiment et que j'estime le mériter.
A vous la suite pour l'amour !
neoshin-calimero-v2-2793_resize.jpg Il y a toujours au moins deux façons de voir une situation. Il est donc important de ne pas rester coincé dans ses pensées négatives mais, au contraire, de DÉCIDER de changer sa façon de penser, sa «programmation interne», pour toujours penser positivement et, ainsi, attirer la réussite.
Il n'existe pas de recette miracle. Tout se trouve dans la façon de penser...

Pour en savoir plus et réaliser vos rêves, je vous invite de tout coeur à télécharger gratuitement le e-book de David Komsi Pouvoir de l'attraction. Ensuite, si vous désirez aller plus loin, vous pourrez acquérir le cours audio Réussir qui vous apportera de nombreux outils pour aller de l'avant et attirer ce que vous désirez dans votre vie. Code de recommandation : ef7399df


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Do22 803240 partages Voir son profil
Voir son blog