Magazine

Le petit paquet

Publié le 12 juillet 2011 par Badiejf
Le petit paquet
- C’est parce que Martely n’a pas mis de petit paquet sur la table.
Cetout fait souvent ce genre de phrase qui ouvre sur une interrogation. Silencieusement, il attend que je le relance pour pouvoir m’explique sa théorie.
- Le petit paquet …?
- C’est simple, les parlementaires fonctionnent aux petits paquets. Je ne sais pas si c’est Préval qui a inventé l’approche, mais il a su en profiter. En fait, Martelly n’a pas compris que pour faire passer Rouzier, il fallait qu’il offre aux sénateurs et députés un petit montant d’argent pour qu’ils appuient sa proposition. Ce petit paquet voisinerait les 15 ou 25 000 $US. Dans le cas d’une grosse décision comme celle du premier ministre, on parle sûrement de 25 000. Là, il pensait les coincer avec sa stratégie de les amener à sélectionner un certain nombre de candidats à partir desquels il ferait son choix, mais il n’a pas plus compris que nos politiciens n’ont d’engagement qu’auprès de celui rapporte le plus. L’idéologie politique en Ayiti fond sous les rayons chauds du soleil. Regarde bien les 16 qui ont publiquement affiché leur engagement à ne pas ratifier le deuxième choix de Martelly, en fonction de la grosseur du petit paquet, ils pourront changer d’idée.
- T’es en train de dire qu’ils auraient fait cette sortie que pour faire monter les enchères ?!?!
- Peut-être que tu commences enfin à comprendre !!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Badiejf 170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte