Magazine Culture

14 juillet mon c…, oups, mon amour !

Publié le 12 juillet 2011 par Legraoully @legraoully

14 juillet mon c…, oups, mon amour !Ca y est, c’est reparti, comme chaque
année, on va y avoir droit. Les journaleux nomment cela un
marronnier. Toujours le même évenement à la même
période. Soit c’est la rentrée des classes, soit c’est
le début des examens du bac, soit c’est la période de
rut du DSK …

En ce qui me concerne, celui qui me
gonfle particulièrement, c’est le défilé du 14
juillet. Alors, cette année, ils ont commencé tôt,
puisqu’on a eu droit à un reportage de France 2 dès le
12 juillet. Avec envoyé spécial sur les Champs et tout
le toutim. Enfin, envoyé spécial, je me comprend, en fait, ils
ont mis Marie Drucker en duplex … Quand je pense qu’il existe des
grands reporters qui risquent leur vie pour montrer un peu ce qui se
passe réellement dans les pays en guerre. Mais bon, la Marie, faudrait pas lui abimer son brushing non plus, hein ? Et puisqu’elle est là maintenant, qu’elle y reste.

Tout ça pour nous parler du
début des repetitions du défilé qui aura lieu le
14 juillet sur les Champs à Paris, comme chaque année.

Alors, oui, répetitions, car le
militaire a besoin de repeter pour marcher au pas. Alors que le
mouton, lui le fait naturellement, ce qui nous montre bien la
supériorité de l’animal sur le militaire.

Tout cela m’ennuie aussi, car après
y avoir beaucoup réfléchi, et ce n’est pas une mince
affaire de me faire réfléchir, tant mon esprit a la
facheuse tendance à s’évader au premier verre qui
passe, au moindre petit soulèvement de jupe. Bref j’ai un mal
fou à me concentrer plus de trois minutes. Donc, après
réflexion, disais-je, je ne parviens toujours pas à
comprendre pourquoi l’armée française a choisit le 14
juillet pour montrer son c… , pardon son visage à tous les
passants.

Je pense encore aujourd’hui, que ce
jour étant le symbole de la révolution d’un peuple sur
un Etat arbitraire, liberticide, absolument monarchique et tyrannique
(ne pas rayer de mentions, aucune n’est inutile), un jour où
le peuple s’est soulevé, a combattu l’armée du roi, a
décapité les nobles, ce jour là doit rendre
hommage à ces hommes et ces femmes mais surtout pas faire
parader ceux qui, 221 ans plus tôt les ont combattu (quelle
precision n’est ce pas ? Bon c’est sur si tu lis ce texte dans un an,
tu seras gentil de mettre 222 ans au lieu de 221)

Aux armes citoyens, n’entends-tu point
mugir ces féroces soldats qui viennent jusque dans nos bras
égorger nos fils et nos compagnes ? Tout est dit.

Et comme chaque année, à
l’instar des plus belles démocraties, les Champs Elysées
vont ressembler à la place rouge à ses grandes heures
du communisme.

Bon, je sais, il y en a qui vont dire
que cela ne servirait à rien de célèbrer cette
révolution qui n’a  éliminé ni la misère,
ni le profit, cette révolution de bourgeois qui a mis le
pouvoir entre les mains des même et a continué à
appauvrir les autres. D’accord, mais dans ce cas, il reste quand même
d’autres dates pour parader, sortir les chars, lustrer les médailles.

Le 8 mai, tiens, c’est bien ça
le 8 mai. Oui, mais le mois de mai, c’est un mois où il y a
plein de ponts et la plupart des généraux partent en
week end à la Baule.

Bon, et le 11 novembre, non ? Oui, mais
il fait froid, et à la vue de l’état du matériel,
on est pas certain que les blindés démarrent au quart
de tour. On risque de se retrouver avec un embouteillage de chars et
de jeeps au rond point de l’Arc de Triomphe. Ca fera mauvais genre,
surtout qu’on invite toujours un ou deux dictateurs pour lui vendre
nos armes. T’imagine Kadhafi,à qui on voulait vendre 82
Mirages 2000 … la honte, on passerait pour des nuls.

Bon ben, finalement, il ne reste que le
14 juillet. Ecoute, tant pis, ils ont qu’à le faire leur
défilé, moi je pars en vacances.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Legraoully 29555 partages Voir son profil
Voir son blog