Magazine Environnement

Fukushima, mensonge et désinformation

Publié le 18 juillet 2011 par Biofamily

Fukushima, mensonge et désinformation   De nombreux rapports sur le désastre nucléaire causés par le tsunami à Fukushima continuent de faire surface, et cette fois l’entreprise TEPCO (Tokyo Electric Power Company), propriétaire de la centrale, est accusée  d’exécuter des campagnes de désinformations.
D’après le spécialiste, Nishio Masamichi, directeur du centre du cancer d’Hokkaido (Japon), il est grand  temps de confronter la réalité sur les dangers réels de l’exposition à long terme aux radiations. Il dénonce la direction de TEPCO de cacher la vérité sur les dommages réels causé par le désastre afin de pouvoir sauver l’entreprise.
Nishio accuse Tepco d’avoir détruit les dosimètres des travailleurs intérimaires, qu’ils ont remplacés par des moniteurs, pour aller travailler, cela malgré le niveau de radiation très élevé sur toute la zone. Il accuse aussi Tepco de mettre ses travailleurs dans un bâtiment de type gymnase, où ils vont dormir, dans le but de les empêcher de s’enfuir.
Selon lui, les autorités ne disent pas la vérité sur le niveau de radiation auquel les japonais sont exposés, et pas seulement ceux vivant près de Fukushima. Les chiffres officiels sur les radiations, publiés par le ministre des affaires intérieures, auraient été réduits de 3 décimales par rapport aux chiffres réels des rapports des stations surveillant les radiations. Si c’est vrai, commente Nishio, cela constitue un ‘crime national’ envers le peuple japonais.
« Dire la vérité, pour une fois, est bien plus important que de répéter ‘courage le Japon’ un million de fois ».

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Biofamily 531 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine