Magazine Bons plans

Festival d'opéra de Munich: Undankbare Biester, un opéra sur les violences familales

Publié le 19 juillet 2011 par Luc Roger @munichandco
Undankbare Biester. Máté Tóth Ridovics (Krétakör)
Dans le cadre du Festival d'Opéra de Munich 2011, on pourra assister ce soir à la création mondiale d'un opéra de chambre hongrois de Árpád Schilling (le créateur), Marcell Dargay(directeur musical) et Márton Gulyás (producteur) sur le thème des violences familiales: Undankbare Biester.
Undankbare Biesters (Ungrateful bastards en anglais) est le deuxième volet d'une trilogie en cours de création dont chaque partie concerne un membre d'une famille en crise. le premier volet, intitulé jp.co.de,
était centré sur un jeune de 18 ans,  Balázs Gát.Dans le deuxième volet, le psychiâtre Gyula Gát, un spécialiste des traumatismes infantiles et des abus sexuels,  est confronté à l'histoire énigmatique d'un nouveau patient, qui a subi violences et mauvais traitements. Gyula Gát est par ailleurs le père de Balázs
Undankbare Biesters est la deuxième production d' Árpád Schilling  à l'Opéra de Munich, où il a déjà monté  La Cenerentola.
Un opéra de chambre pour 7 musiciens, 4 chanteurs et 5 jeunes par le groupe théâtral  Krétakör.  En hongrois avec hypertitres en allemand. 
Première le 19 juilletReprésentations suivantes: les 20, 22 et 23 juilletIl reste des places pour toutes les représentations.au Pavillon 21 MINI Opera Space, Marstallplatz, derrière le Théâtre National
Attention,le spectacle ne convient pas aux jeunes de moins de 14 ans.Le spectacle est suivi d'une discussion.
Réservations: cliquer ici puis sur la date choisie et suivre la procédure
Plus d'infos sur la Trilogie de la Crise: cliquer ici (en anglais).
 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Luc Roger 35935 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog