Magazine Insolite

J'ai visité pour vous...

Publié le 18 juillet 2011 par Aurélien Boillot
J'ai visité pour vous...
UN ÉTÉ CURIEUX

Cher(e)s Ami(e)s, ne vous laissez pas emporter par la douce torpeur estivale qui vous conduirait à vous transformer en une saucisse chipolata qui n'aurait que pour seule fonction de se faire griller !
Non ! L'été c'est la saison où l'on vogue sur les flots de la curiosité et où les lieux culturels tentent de vous attirer les jours de pluie. Ou encore lors de vos sorties de fin de semaine, si vous comptez parmi ceux qui ont une abjection particulière (et toute à fait honorable) pour les marées humaines nauséabondes de juillet et août.
Alors tous à bord de ce "Pourquoi pas ?" webesque et voici quelques tentations si d'aventure vous comptiez faire un tour de France des expositions chic et choc de l'été. Nous irons de l'art contemporain brillant mais parfois pompeux aux charmes de la mystérieuse science chimique en passant par l'océanographie et les arts "déco" !
Larguer les amarres jeunes moussaillons !
1. Exposition "OCEANOMANIA: Souvenirs des Mers Mystérieuses" du 12 avril au 30 septembre 2011 au Nouveau Musée National de Monaco, Villa Paloma.
Monaco ne fait pas que célébrer des mariages pour le monde de la Presse, ils ont aussi des bonnes idées. Comme par exemple de donner une carte blanche à Mark DION pour créer l'un des plus grands cabinets de curiosités contemporains. Mais quelle savoureuse idée. L'artiste américain ne boude pas son plaisir et continue ses investigations en tant que naturaliste, archéologue et voyageur. Bien installé sur le Rocher, il explore les collections du Musée océanographique de Monaco pour créer un cabinet de curiosités monumental (18 mètres de large et 10 mètres de haut), et plonge dans les collections du Nouveau Musée National de Monaco (NMNM) pour présenter une intervention majeure ainsi qu’une sélection d’artistes à la Villa Paloma.
OCEANOMANIA est un parcours entre le NMNM et le Musée Océanographique de Monaco lié par le thème de la quête de la connaissance scientifique, présentée comme un des idéaux du siècle des Lumières, quand le merveilleux et l’étrange se mêlaient à la poursuite de l’apprentissage. Cette exposition rend également hommage aux expéditions scientifiques du Prince Albert Ier de Monaco (1848-1922), pionnier de l’océanographie moderne et fondateur du Musée océanographique.

2. Du 18 février 2010 au 11 décembre 2011. Exposition Animal. Musée des Arts décoratifs – galerie d’études. Paris.
Au sein du très prolifique Musée des Arts décoratifs de Paris, le nouvel accrochage de la galerie d’études confronte les styles et les époques sous l’angle de l’animal : mobilier, arts de la table, mode, textile, jouets, affiche, bijoux… révèlent les façons multiples dont l’homme s’approprie l’animal et l’intègre au décor quotidien. Sept thèmes sont abordés : l’animal comme matière, parure, forme, décor, mais aussi l’animal comme miroir de l’homme, l’animal comme héros et comme créature monstrueuse.
Évidemment nous avons un coup de coeur tout légitime au thème "Chimères et Mutants". Citons pelle-mêle, sphinx, hydres, chimères, dragons, licornes, griffons, sirènes, centaures, tritons, harpies, phénix... Du mobilier à la faïence en passant par les jouets, la publicité et le verre, ces créatures imaginaires constituent un répertoire de formes inépuisable et continuent de nous hanter comme elles ont hanté nos ancêtres. Méfions-nous toutefois des docteurs Faust qui cherchent par le « design génétique » à donner corps aux chimères.
3. Du 13 juillet au 10 octobre 2011. CHIMIE AU MUSEUM. Cabinet d'Histoire du Jardin des Plantes, dans le cadre de l’année internationale de la Chimie. Muséum national d’histoire naturelle. Paris.
Mon cher Muséum vous propose une exposition consacrée à cette branche des sciences naturelles qui a connu quelques révolutions grâce à des scientifiques français. C’est tout naturellement que cette exposition prend place au cabinet d’histoire du jardin des plantes. Ouvrages, manuscrits, instruments scientifiques, échantillons de substances chimiques retracent l’histoire de la chimie au Muséum et témoignent du rôle de ses scientifiques depuis le début du XVIIe siècle.
4. Du 5 avril au 25 septembre 2011. Sculpture vaudou Fon, Bénin. Collection Anne et Jacques Kerchache. Fondation Cartier, Paris.
Attention frissons garantis !!!! La Fondation Cartier pour l’art contemporain présente pour la première fois au public un ensemble exceptionnel d’objets vaudou issus de la collection Anne et Jacques Kerchache dans une scénographie conçue par Enzo Mari, l’un des grands maîtres du design industriel italien. L’exposition est organisée avec la complicité d’Anne Kerchache – aujourd’hui Madame Kamal Douaoui – qui fut l’épouse de Jacques Kerchache jusqu’à son décès en 2001.
5. Du 11 juin au 4 septembre. Exposition Safari au Lieu Unique, Nantes.
Consacrée à la figure animale et à ses représentations, cette expo présente une trentaine d'oeuvres d'artistes français et étrangers, dont certaines ont été produites spécialement pour ce projet artistique, centré autour de l'animal et des animaux : peintures, sculptures, photographies, vidéos, installations investiront la cour et le grand atelier du Lieu Unique.
6. Nouveau musée Paléospace. Ouvert depuis avril 2011. Villiers-sur-Mer.
Le Paléospace promet un voyage dans le temps de 165 millions d’années en arrière, à l’époque où les massifs armoricain et central étaient plongés dans les profondeurs de la mer du Jurassique. Acquise par un collectionneur chez Christie’s en avril 2009, la star de ce musée se nomme « Anna ». Un squelette-fossile d’ophtalmosaurus d’une rareté « exceptionnelle » d’après les experts. En partie interactif, l’endroit s’articule autour de trois thématiques : les falaises des Vaches noires, le marais de Villers-Blonville et le Méridien de Greenwich. La partie musée (300 m2) représente un tiers de la superficie totale (950 m2).
7. Du 10 juin au 25 septembre 2011. Exposition "Animaux/Animots". Fonds régional d'art contemporain des Pays de la Loire, La Fleuriaye, Carquefou.
Cette exposition s'inspire du travail de Marie José Burki pour qui le passage des mots aux images ou des images aux mots est un jeu et précisément un enjeu pour appréhender l'art.
Les jeux d'écarts entre langage et image invitent le spectateur à voir et à trouver son espace pour penser, ressentir, refléter l'autre, humain, animal, végétal ou paysage.
8. Jusqu'au 2 octobre. Exposition Bestes, bestiaux et bestioles. Château d’Oiron.
Dans le cadre de l'excellente idée de l'exposition multi-sites "Monuments et animaux" qui s'étend sur 35 sites à travers la France, le chateau d'Oiron se distingue une nouvelle fois. Ce dernier est la parfaite illustration où des ménageries viennent parfois accompagner certaines grandes demeures. On tente d’y réunir les animaux les plus étranges, pour le plaisir et pour l’étude, dans une sorte de dénombrement pré-scientifique des richesses du monde où la rigueur intellectuelle cède souvent la place du mythe. Emprunté à la Genèse, Bestes, bestiaux et bestioles fait référence à ces premiers exercices d’inventaire que l’on découvre partout dans le château d’Oiron. Greta Alfaro, Mircea Cantor, Johan Creten, Nicolas Darrot, Yannick Demmerle, Goliath Dyèvres, Carole Fékété, Douglas Gordon, Claire Morgan, Saint Clair Cemin viennent contribuer à cette collection de bêtes curieuses. L’exposition Bestes, bestiaux et bestioles constitue une occasion d’enrichir la ménagerie d'Oiron. Les oeuvres exposées appartiennent à différents registres où les animaux évoqués n’appartiennent pas forcément à l’histoire de la représentation artistique du monde animal. Certaines ont été conçues pour le château, prenant appui sur son histoire ou sa vie quotidienne.
Vous voilà donc paré pour sillonner les curiosités qui "champignonnent" à travers nos vertes contrées. En guise d'amuse-bouches, je vous propose le diaporama ci-après vous dévoilant quelques unes des pépites que l'on peut admirer dans les lieux en questions.
J'ai visité pour vous... J'ai visité pour vous... J'ai visité pour vous...
N'hésitez pas à faire partager vos découvertes de l'été, de laissez vos impressions après vos visites de ces lieux enchanteurs et n'oubliez surtout pas de prendre les nationales !
Et d'ici là, on se croisera peut être dans l'un de ces lieux.
Bonnes et (très) curieuses vacances


Sources : numéro été 2011 de L'Oeil, Nice Matin et tous les sites repris en références.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélien Boillot 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine