Magazine Humeur

Les truismes et sophismes habituels liés au vélo

Publié le 18 juillet 2011 par Jlhuss

Deuxième journée de repos

Les truismes et sophismes habituels liés au vélo

Liens sur : "le dopage", "L'affaire Contador"


Les truismes et sophismes habituels liés au vélo

Si on s'en réfère à ce Tour, les faits sont têtus. Moyenne "moyenne" par rapport aux dernières années. Des gars à plus de deux heures aux 2/3 de la course et ça, ce n'est pas tous les ans. Hushovd a certes passé l'Aubisque (UNE montée), ce que peuvent faire de bons routiers dont la pointe de vitesse est émoussée (Cavendish fera peut être des trucs pareils dans huit ans) mais il a couru a minima les jours précédents, et a terminé dans le dernier gruppetto le lendemain. Idem pour Roy, naze les deux jours qui ont suivi son échappée. Les "bons sans plus" qui commencent à se refaire une petite cerise se sont économisés par la force des choses (souvent pour cause de blessure : Chavanel) et sont à une heure de Voeckler.

Plus de "super aérien" qui écrase tout le monde (encore que l'écrasement ait été toujours très relatif : depuis des décennies, le dernier ne met que 103% environ du temps mis par le premier pour terminer la Grande Boucle. Pas de Merckx qui partait dans le Tourmalet, faisait l'Aubisque entièrement seul, puis 70km de vallée pour finir avec 10mn d'avance à Mourenx ville Nouvelle

Les truismes et sophismes habituels liés au vélo
Alors j'en déduis que sans entrer chez les bisounours (des tricheurs, il y en aura toujours) ce relatif nivellement, c'est rassurant. L'EPO est détectée comme les hormones de synthèse, l'EPO CERA aussi de même que les transfusions – et même, en y mettant le paquet, les autotransfusions (réalisées avec le propre sang du coureur pris dans l'inter saison). Les coureurs professionnels sont contrôlés 365j/365, et être pris par la patrouille ça coûté très cher : deux ans de suspension plus une année de salaire et restitution de tous les gains sur la période incriminée. AUCUN sport ne lutte aussi vigoureusement et les résultats semblent venir. Ils sont enfin dix ou douze, au départ, à pouvoir espérer gagner (ce qui paradoxalement fait froncer le nez de ceux qui râlaient quand il n'y avait pas de suspense)

Une "information" qui n'est après tout qu'une prédiction : le professeur Mondenard, porte-voix virulent de l’anti-dopage (et qui sait un peu de quoi il parle), assure que Contador sera blanchi par le Tribunal arbitral du sport (TAS) des accusations de dopage au clenbutérol qui pèsent contre lui. Cela vaut ce que ça vaut mais on est tenté de dire : puisque le TAS a été saisi depuis longtemps, qu'il devait rendre sa décision en juin, qu'il n'a demandé aucune information supplémentaire, pourquoi a-t-il reporté sa décision au mois d'août, jetant la suspicion sur le Tour de cette année ?

Les truismes et sophismes habituels liés au vélo
Ensuite il y a le retour des poncifs habituels et nous parlerons un peu "technique" avec le postulat de Vayer, "sommité" qui recycle ses mêmes diktats : "au dessus de 430 watts, on a dépassé les limites humaines, le coureur est forcément dopé". Vayer "calcule" la puissance développée en tenant compte de la longueur d'une montée et de l'altitude conquise au cours de celle-ci. Plein d'assurance, il a annoncé en ricanant que "vous verrez, cette année on dépassera les niveaux surréalistes de Pantani" Mauvaise pioche... 13 ans après le record de l'Italien dont on connaît le destin tragique, un groupe de 10 coureurs de "première main" projetés dans un rouleau compresseur derrière de sacrés
Les truismes et sophismes habituels liés au vélo
lanceurs a mis... 4mn de plus que Pantani qui prenait le vent, puisqu'il était solitaire. En outre, les bécanes ont fait, en 13 ans, de notoires progrès qui permettent une restitution bien meilleure de la force déployée. La preuve est faite que les coureurs de 2011 ne sont en conséquence pas les "surhommes" des années EPO et Voeckler savait ce qu'il disait, en énonçant qu'en 2004, Armstrong l'aurait mis à 5mn alors que cette année, en s'accrochant à fond, il a pu suivre les cadors.

Les truismes et sophismes habituels liés au vélo
Vayer ignore - ou plutôt il feint d'ignorer tant il tient à gérer son fond de commerce de croisé de l'anti-dopage qui aurait besoin de gens plus crédibles tant la cause est noble - que l'énergie dépensée par un cycliste en grimpette ne peut absolument pas s'étalonner sur le plan physique. Faites une montée au train en 30 mn, sans à coups, et faites là en 35 mn mais en ayant provoqué ou subi 5 ou 6 accélérations fulgurantes, et vous arriverez sans nul doute bien plus cramé au sommet dans la deuxième hypothèse. En outre sa limite de 430 watts qu'il a fixée sans jamais la démontrer (c'est pour cela que je parle de postulat de Vayers) ne répond pas à certaines objections : des haltérophiles sur banc d'essai ont développé bien davantage en levant et relevant la même masse sur une longue durée et ce serait inédit que d'apprendre que la musculature des membres inférieurs est moins développée que celle des bras (en plus sur un vélo c'est tout le corps qui travaille). Idem pour les marathoniens "bons" sans être au top, qui naviguent autour de 400 watts.

Les faits sont têtus, et les performances humaines obéissent à d'innombrables paramètres dont certains relèvent de l'adrénaline générée par l'enjeu, des endomorphines, de la transcendance, du mental (cela joue dans les deux sens : les gars repris à 500m de la ligne sont souvent incapables de terminer à plus de 30km/h, eux qui roulaient à 60 juste avant) et si Voeckler perd nettement le paletot dès la première étape alpestre (ce que je ne souhaite pas) il reculera très vite dans le classement.

Les truismes et sophismes habituels liés au vélo
L'autre qui se la pète façon scientifique, c'est Lemond auto-déclaré "coureur propre" (managé par Bernard Tapie). Longtemps il fut l'Américain qui gagné la Tour, extraterrestre relégué dans l'anonymat par l'EPO, charme auquel apparemment il n'a pas succombé et c'est à son honneur. On l'a oublié, à cause du très controversé Armstrong qui a vaincu 7 tours plus un cancer. Comme il ne peut accuser Armstrong (et d'autres) sans preuve (surtout aux USA : la diffamation, ça vous met sur la paille) il a sorti sa VO2 max. Kesaco ? C'est l'affirmation comme quoi il serait impossible (là encore, postulat) de transporter et d'exploiter pour la combustion musculaire plus d'une certaine quantité d'oxygène. Une seule petite chose qui suffit à faire taire ces "données irréfutables", même en occultant le fait que les efforts en anaérobie, ça existe même si cela génère beaucoup de lactates, que l'élimination plus ou moins rapide de ces lactates est améliorée de jour en jour par des moyens naturels d'une part, et varie considérablement selon les individus d'autre part. Cette petite chose, c'st qu'à écouter Lemond, aucun apnéiste de bon niveau ne devrait survivre en faisant même abstraction de la pression hydrostatique !

benjamin


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines