Magazine Afrique

Epidémie: 18 cas de méningite dans l'Extrême-Nord

Publié le 18 juillet 2011 par 237online @237online

Écrit par Mutations   


Epidémie: 18 cas de méningite dans l'Extrême-Nord
L'administration de la santé affirme cependant que la situation est sous contrôle. Si l'administration de la santé est restée peu disserte sur l'épidémie de choléra qui menace la région de l'Extrême-Nord chaque année, à cause d'un climat propice à l'expansion de la maladie, une source interne au Centre de coordination et de contrôle des épidémies (C3+E) a révélé au mois de mai dernier que plus de huit cas de méningite ont été enregistré dans la région.
Notre source, qui a requis l'anonymat, indique que d'autres cas se sont indubitablement déclarés après cette période, eu égard à la forte canicule qui sévit de temps à autre dans la région. Au niveau de la délégation régionale de la Santé publique, c'est motus et bouche cousue chez le personnel qui préfère renvoyer le reporter de Mutations chez le délégué régional.
Quoique hors de la ville, le Dr Rebecca Djao révèle à mots couverts que la cette maladie sévit réellement dans la région. Toutefois, «je n'ai enregistré aucun cas de méningite sur l'ensemble de la région depuis quatre semaines. 

S'il y en avait, je serais déjà au courant. Pour le moment, je suis à Yaoundé», indiquait-elle au téléphone jeudi 14 juillet dernier.
Si l'administration affirme que l'épidémie reste maîtrisée depuis quatre semaines, on n'en saura malheureusement pas un peu plus sur les cas enregistrés, les foyers déclarés ou le nombre de décès. Certains employés rencontrés dans l'enceinte de la délégation régionale de la Santé publique affirment que 18 cas sont actuellement notifiés dans la région, tandis que d'autres estiment que ce chiffre pourrait être revu à la hausse.
A rappeler que la méningite est une inflammation des méninges, c'est-à-dire des enveloppes de la moelle épinière et du cerveau dans lesquelles circule le liquide céphalorachidien. Elle est causée dans la plupart des cas par un virus (méningite virale), et peut laisser des séquelles qui se manifestent par la baisse d'audition, les problèmes de vision (pouvant aller jusqu'à la cécité), les difficultés d'élocution. L'infection peut même provoquer la paralysie et une gangrène des mains ou des pieds pouvant requérir l'amputation. La vaccination est le seul moyen de prévention.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte