Magazine

Toujours plus vert…

Publié le 19 juillet 2011 par Lawrence Desrosiers

Nano, nano. Des scientifiques de l’Université de Princetown ont conçu des films en caoutchouc capables de capter l’énergie des mouvements du corps afin d’alimenter en énergie des appareils. Ces feuilles à base de silicium comportent des nanos rubans en céramique qui génèrent de l’électricité lorsqu’on les plie. La respiration pourrait suffire à alimenter un régulateur cardiaque.

Chaleur corporelle. Chaque jour, 250 000 voyageurs transitent par la gare centrale de Stockholm. Tous génèrent une chaleur corporelle. Des convertisseurs de chaleur placés dans le système de ventilation captent l’excès de chaleur qui est ensuite converti en eau chaude. En plus, cette eau est pompée dans les bâtiments voisins pour les chauffer. À Paris, la chaleur générée par les passagers du métro sert à chauffer un projet de logements sociaux.

Soul power. Orange, le géant des télécoms, et les experts en énergie renouvelable de GotWind ont créé les Power Wellies. Ces bottes transforment l’énergie de leur propriétaire en courant électrique baptisé « botricité ». Cette énergie peut servir à recharger les portables. On a pu voir ces bottes l’été dernier au festival de Glastonbury au Royaume-Uni.

En forme sur quatre roues. On dirait une machine à ramer sur roues et pourtant, La HumanCar FM-4 inventée par Charley Greenwood est sans doute le véhicule le plus vert de la planète. Elle n’a ni moteur, ni volant, et fonctionne grâce aux quatre passagers qui pompent ces leviers géants pour la propulser jusqu’à 100 km/h.

Lu sur Vroum-Vroum Mazda

Lo x


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 2123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte