Magazine Poésie

Pаpіllоn11 : pоème Mоnаrque en cіel

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Monarque en ciel

Aveuglé par le noir de ta nuit,
Je sacrifie l'écho du dernier bruit.
Quand tu sors de lumière du nombre
Je scarifie le masque de ton ombre.
Je falsifie l'envers de tes catacombes
En nettoyant le reste de tes hécatombes.
Pour tenter de te faire perdre le nord,
Sur ta table d'orientation, là juste au bord,
Je dépose une boussole démagnétisée.
Pour que tu saches où je crèche cet été,
Je débranche ton cœur de l'étoile polaire,
Et t'envoie l'embryon d'un autre univers.
Ébloui par l'éclair de mes envies,
J'étonne l'oubli en le ramenant à la vie.
Je décortique une minuscule virgule
Dans le feu réconfortant d'un crépuscule.
Tu deviens monarque en ciel
Dans mon regard qui étincelle.
En cachant l'extase à la fin de ma phrase
Je jette enfin le passé sur l'herbe rase,
Et comme par hasard à ce moment indécis,
Tu tombes en douceur dans le berceau de ma vie,
En criant des milliers et des milliers de je t'aime,
Faisant de mes matins blêmes de fabuleux poèmes.
Après maintes turpitudes et d'instables hésitations,
A cours d'inspiration, je bloque ma respiration
Et finalement j'apostrophe une très belle strophe
Pour que ce poème ne finisse pas en catastrophe.
Mais ce dernier claudique sur de mauvais pieds
Alors au lieu d'écrire je vais t'aimer sans plier.
* Un monarque est aussi un papillon......


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines