Magazine Société

[Alimentation - Santé] Les additifs alimentaires à éviter

Publié le 18 juillet 2011 par Yes

Nous avons de plus en plus le souci de manger mieux pour préserver sa santé. Pourtant, nombre d’aliments que nous achetons contiennent bien des produits non naturels et parfois pas vraiment innofensifs…
Si certains conservateurs sont nécessaires pour assurer la salubrité des produits, des exhausteurs de goût et autres émulsifiants ne sont là que pour cacher le peu de saveur et donc la médiocre qualité des produits.

A savoir ! La DJA (dose journalière admissible par kilo) d’un additif est calculée à partir d’une dose qui serait sans effet d’après des études menées chez l’animal et divisé par 100.
En clair, cela signifie qu’un enfant de 20 kilos doit consommer au maximum 3 fois moins d’additifs que sa maman de 60 kilos !
Mais ce principe ne prend pas en compte les possibles intéractions entre différents additifs, de même que le cumul de ces additifs peut dépasser cette DJA du fait de la prolifération des conservateurs, colorants, émulsifiants.

Les personnes les plus à risques sont celles qui consomment une même famille d’aliments comme les personnes au régime qui dépassent les doses adminissibles d’édulcorants, les amateurs de charcuterie qui consomment de fait trop de nitrates, les enfants qui consommeraient trop de bonbons et sodas (y compris et surtout light !).

Peut-on faire confiance aux règles imposées aux industriels pour éviter le surdosage ?
Malheureusement non, l’harmonisation européenne a plutôt conduit à des doses acceptables très diverses selon les produits du fait de complexes négociations !

Quels sont les risques liés à la consommation des additifs ?
Les risques : soit cancérogènes ou favorisants des tumeurs existants, soit provoquant des réactions allergiques chez les personnes souffrants d’asthme ou d’urticaire.

Comment reconnaître les additis alimentaires ?
Les additifs sont obligatoirement mentionnées dans la composition des produits sous leur catégorie ( conservateurs, stabilisants, colorants etc) soit sous leur nom européen (E suivi de 3 chiffres) soit sous leur nom (quand cela paraît parfois à tort plus naturel).

Pour s’y retrouver, un tableau (non exhaustif !) :

Code Nom Risques Utilisation

E161g
Colorant Canthaxantine Problèmes dermato et rétiniens Donner à consommer aus saumons et poules pour colorer la chair et les oeufs

E954
Edulcorant Saccharine Cancérogènes ? En tout cas trés encadrés aux U.S. Sert à remplacer le sucre dans les confiseries, desserts et boissons

E320 et E321
Anti-oxygène BHA et BHT Favorisants les tumeurs existantes ? Utilisés dans les soupes, purées, chewing-gum donc touchant particulièrement les enfants

E102
Colorant jaune Tartrazine Réactions d’intolérance en particulier pour les personnes souffrant d’asthme ou d’urticaire Sans intérêt mais très présents dans les boissons, confiserie, desserts, biscuits apéritifs donc touchant doublement les enfants

E621
Exhausteur de goût Glutamate de sodium Provoqueraient des réactions allergiques,le « syndrome du restaurant chinois » Utilisé pour des plats épicés (chinois, indiens, mexicains…) mais autorisé dans quasiment toutes les aliments !

E220 à E228
Conservateur Sulfites Provoquent des réactions de type allergiques, dangereux pour les asthmatiques; maux de tête Présents dans les vins (blanc surtout), champagnes, condiments dont moutarde, crevettes

E210 à E213
Conservateur Benzoates Provoquent des réactions allergiques surtout cutannées Trés présents dans les crevettes et aussi boissons (sodas surtout les allégés, les derniers-nés… ), confitures allègées

E249 et E250
Conservateur Nitrites Cancérogènes, provoquant urticaire, migraine, hypertension Indispensables pour éviter certaines bactéries dangereuses, le dosage doit être minimum

E952
Edulcorant Cyclamates Cancérogènes ? Induisant infertilité ? Interdits aux US ! Dans les boissons light (à proscrire pour les enfants)

E123
Colorant rouge Amarante Cancérogène ? Autorisé partiellement dans les oeufs de poissons et boissons peu alcoolisées

E127
Colorant rouge Erythrosine Présence d’iode, cancérogène ? Interdit aux U.S.

Ne soyons plus dupes ! Informons nous et regardons la composition des produits. Bonbons, yaourts, plats préparés : sur 3 ou 4 boîtes alignées dans les rayons il y en a souvent une qui contient moins voire pas du tout de ces additifs, et ce n’est pas forcément une marque… Faîtes le test !

Les additifs alimentaires à éviter.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Yes 3349 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine