Magazine Cinéma

Origine

Par Vladyk

Origine (Inception) - Leonardo DiCaprio, Joseph Gordon-Levitt & Ellen PageInformations :
Version originale : Inception
Genre :Suspense de science-fiction

Classification :

Classification Film Général
Déconseillé aux jeunes enfants
Durée: 2h28

Réalisateur : Christopher Nolan
Acteurs : Leonardo DiCaprio, Ellen Page, Marion Cotillard, Cillian Murphy, Joseph Gordon-Levitt, Michael Caine, Tom Hardy, Tom Berenger, Lukas Haas, Ken Watanabe,
Bande-annonce

Synopsis :
Dom Cobb est un voleur de talent, le meilleur dans l’art d’extraire des secrets importants dans les profondeurs du subconscient lors de la phase du rêve, là où l’esprit est le plus vulnérable. Le précieux talent de Cobb lui a donné une place de choix dans le monde de l’espionnage industriel, mais l’a également forcé à devenir un fugitif en plus de lui avoir enlevé tout ce qui lui était cher. Cobb se voit offrir une chance de rédemption, une dernière tentative pourrait lui redonner son ancienne vie mais il doit tenter l’impossible. Au lieu d’un parfait cambriolage, Cobb et son équipe de spécialistes doivent implanter une idée plutôt que de la dérober. S’ils y parviennent, cela pourrait être le crime parfait.

Mon Opinion :
4.5 out of 5 stars
Et si la réalité était toute autre ? Préfèreriez-vous vivre dans un monde que vous avez créé, malgré qu’il soit artificiel, où vous pourriez tout contrôler : vos peurs, vos doutes, vos peines… mais aussi vos joies, vos rêves et vos envies ? Dur choix: les obligations du réel ou l’extase de l’éphémère…

Pour une fois que l’on nous apporte un concept fort différent, on va pas s’en priver ! Malgré la longueur du film que je redoutais fortement à prime abord, je n’ai pas été déçu du tout de DiCaprio et de la jeune Page qui nous prouvent, encore une fois, comme si c’était nécessaire, qu’ils peuvent faire dans le bon, surtout Page à mon sens !

Vivre dans un univers que nous aimerions à notre image, tout le monde a déjà rêvé à cela, c’est pas nouveau; mais pouvoir le faire, et surtout, y vivre le temps que l’on voudra pour jouir de tout ce que l’on désir, ça c’est grisant à souhait ! Le seul problème, c’est que plus on rêve, plus on en redemande… Certes cela est normal, comme une drogue, sauf que cette drogue est plus dangereuse que celles que l’on connait, elle nous révèle la face caché de nous même, celle que l’on ne désire pas voir ! Donc Cobb doit à plus d’une reprise se battre contre lui-même, ou plutôt son subconscient, ce qui revient du pareil au même dans le film.

Faire une histoire dans un film est à la portée de tous, en faire deux demande déjà pas mal plus de savoir faire de la part du réalisateur, trois c’est fort difficile, alors que dire de quatre niveaux ? C’est de la folie vous me direz ? Bien, Christopher Nolan, s’en sort avec brio, que dire de plus, si ce n’est que j’ai adoré ! À voir absolument si vous aimez voyager dans des mondes parallèles et que vous n’avez pas peur d’ouvrir tout grand votre imagination, car il en faut pour suivre du début à la fin sans trop se pauser de question; après tout les mondes que l’on voie ne sont que des rêves… À moins que ce ne soit le nôtre, qui sait ! ?

;)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vladyk 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine