Magazine Info Locale

Pour Gilberte

Publié le 19 juillet 2011 par Goure

Ce lundi 18 juillet 2011, je suis allée chez Gilberte Erbaroli-Pinet à Draguignan , lui rendre les objets qu'elle avait eu la gentillesse de nous prêter pour l'exposition d'Emporium "Ampus historique" (11-25 juin 2011).
Ce fut l'occasion d'évoquer bien des souvenirs de notre jeunesse  ampusianne. Gilberte venait à Ampus chez sa grand-mère maternelle. Elle retrouvait au village ses cousines : Yvette Dauphin (qui était aussi ma cousine , du côté paternel), Jeanine et Huguette Bruno, ses trois cousines du côté maternel. Ajoutez-y les copines : Maryse  Skocovitch , Monique Pélissier et d'autres encore...
Pas de distraction pendant les  grandes vacances ? Voyez plutôt  : pas de piscine , pas de télé , pas de jeux électroniques , pas de mobylette , pas d'argent évidemment ,  RIEN de rien. Je vous parle d'une époque révolue , vieille de plus de 60 ans. Est-ce qu'on s'ennuyait à force de n'avoir rien à faire ? ? ? Pas trop je crois. C'était comme ça que les enfants vivaient l'été.Pour les plus grands, il y avait le bal les jours de fêtes (2ou 3 fois l'an!). Celles-ci avaient une grande importance. Et les boules pour les hommes.
Je me souviens qu'on allait à la rivière (sans la permission de nos parents) vers le gouffre du Capelan, situé en direction de Châteaudouble. Il y avait une chaîne pour y accéder. La station d'épuration n'existait pas , ni le tout-à-l'égout. On ne nous a jamais dit que c'était pollué . La vérité ?
Celles qui avait un vélo (pas toutes) "camballaient"( transportaient) les autres. Je crois que c'étaient les seules transgressions que nous nous accordions.

Voici pour Gilberte des photos que m'a envoyées la fille d'Emma Dominoni, Monique  . Elle lit le blog "Le Toupin" tous les jours car elle aime Ampus comme tous ceux qui y ont passé leur jeunesse. Sur la photo , de gauche à droite: Jean Cornille, Emma Dominoni, France Roubaud-Tosello, René Dauphin et en arrière-plan , avec un calot :

Pour Gilberte
Momon Sappe .

Pour Gilberte
Pour Gilberte

Je laisse à Gilberte le plaisir de dire qui sont ces deux amoureux de l'après-guerre..Ne ressemblent-ils pas aux amoureux de Doisneau ?
Voyez  également a promenade sur "château" du temps où le chemin de croix n'existait pas.
Et pour terminer , une photo datant de 1937 sur laquelle se trouve Gilberte ( marquée avec un G)

Pour Gilberte


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goure 7020 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine