Magazine Séries

Switched at birth – Episode 1.07

Publié le 19 juillet 2011 par Speedu
Switched at birth – Episode 1.07

The stag hunt

Saison 1, Episode 7 sur 10
Diffusion vo: ABC Family – 18 juillet 2011

Bay continue à rechercher son père, Toby continue de réler son problème de dettes et Daphné est au milieu.

Je croyais qu’on allait enfin mettre derrière nous l’histoire des dettes de poker de Toby mais apparament non. Bon, l’école sait que les tests ont été volé et bluffe comme une merde en disant qu’elle sait qui est le coupableet qu’il a X jours pour se dénoncer. Et le très grand méchant, star du poker, tombe dans le panneau … Il avait fait don de ses neurones aux autres séries de ABC Family genre Chloé King ou Pretty little liars ?  Mais bon, cela reste un méchant gentil donc il ne dénonce pas Toby. Déjà, à la base, pourquoi il va se dénoncer pour un délit qu’il n’a pas commis au juste ? Et pourquoi il prend tout sur lui sans faire tomber Toby avec lui ? Ca n’a pas de sens.
Bon, là, on se dit « super, on en a fini ». Mais non, Toby est accro ! Alors zou, Regina l’alocolique repentie vient à la rescousse pour … faire un bras de fer avec Toby … Et apparament, il a perdu contre la latina musclada (oui, j’invente peut-être du faux espagnol, j’en sais rien, mais ça sonne bien à l’oreille). Donc, voilà, il va aller tout avouer, assumer sa connerie, se prendre un renvoi temporaire et n’ira jamais à l’université. Et son père est fier de lui ! Mwahaha ! Sacré John … Personne n’a dû lui expliquer que dans ce cas, le Toby va squatter jusqu’à 42 ans chez papa et maman ! Ou alors, il sait que sa femme va sortir la Delorean du garage et va aller tout réparer dans le passé avant de retourner vers le futur d’où elle vient et chopper l’alamach des sports, histoire que Toby parie sans risque dans le présent. (Je rappelle que l’actrice qui joue Kathryn, la mère de Toby, était Lorraine McFly dans la trilogie Retour vers le futur)
En plus, elle a le temps Kathryn de faire ça, ce n’est pas comme si elle avait une vraie histoire dans cet épisode. Elle permet juste de dégager l’intrigue moisie du mec pas très honnête de Regina. Et le pire dans tout ça, j’ai bien aimé cette intrigue, dans le sens qu’elle ne prend pas beaucoup de temps d’antenne et évite les messages de merde sur la moralité.

Switched at birth – Episode 1.07

Choppés en train de mater du porno sur le net ?

A coté de cela, il y a toujours l’intrigue du procès contre l’hôpital. C’est un peu Longuet (Gerard) au début mais la fin promet du fun, comme si ils se mettaient tous à l’Oasis. Donc, l’atout de l’hôpital concerne Regina. Et vu la fin de l’épisode, on se doute bien que c’est relié au fait qu’elle sait depuis longtemps que Daphné n’est pas sa fille biologique. Et là, c’est un super rebondissement qui ouvre des super possibilités pour la suite, si ils l’exploitent bien. Et le SI est très important, surtout vu la propension de la série à faire dans la morale bien chiante.
En tout cas, ce rebondissement est bien vu. Le seul truc, c’est que l’épisode n’aurait pas dû autant trainer sur le code d’ouverture de l’étui, puisque dès qu’elle prend le téléphone pour le code à lettres, je me suis dis « Bay … putain, elle savait » et là, ça dure encore bien 2 minutes avec un essai de toutes les lettres autre que le B … Purée, Daphné est sourde, pas lente et conne …

De son coté, Bay a trouvé son père. Sauf que celui qu’elle espère être son papounet est gay. J’ai bien aimé l’ensemble de la conduite de l’intrigue, particulièrement l’arrivée a ubar avec son entrée drôle et après le gros blanc de Bay et Daphné. C’était réaliste et juste ce qu’il fallait.
Et tout ça nous conduit donc à Emmett qui fait love love avec Bay. C’est dingue, je sais que le retournement de Emmett au précédent était trop rapide et abrupte mais pourtant là, je suis tout content pour eux. Ils vont bien ensemble. Bon par contre, faudra arrêter les engueulades entre lui et Daphné, sinon on va croire qu’elle est jalouse et que les scénaristes veulent tenter le triangle entre lui et les deux soeurs. Mais non, ils n’oseraient jamais faire une telle chose si clichée quand même … Oui, je sais, je suis un utopiste mais que voulez-vous … L’espoir fait vivre.

Bref, 8/10

J’ai bien aimé l’ensemble de l’épisode qu iavance bien et offre une super fin très prometteuse. Les personnages sont mieux ajustés maintenant (je pense à Kathryn) et leurs interactions font plus naturelles. C’est donc plus agréable de suivre leur vie quotidienne. Mais par contre, elle faut tuer le responsable musical de la série qui massacre les scènes entre sourds avec une insipide musique qui est limite sans rapport avec les sentiments exprimés à ce moment-là. Le silence est beaucoup plus fort dans ces moments-là …


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines