Magazine Focus Emploi

Services à la personne : confier ses clefs, une affaire de confiance ?

Publié le 19 juillet 2011 par Rozennlefeuvre @aladom

Services à la personne : confier ses clefs, une affaire de confiance ?D'après un sondage BVA réalisé pour la FEPEM, une grande majorité de français aurait suffisamment confiance en leurs employés à domicile pour leur confier les clefs de leurs habitations.

La confiance nécessaire dans les services à la personne

Outre les prestations offertes pas les différentes associations ou organismes de services à la personne, les particuliers sont de plus en plus nombreux à employer directement leurs aides ménagères, baby-sitters et autres professeurs particuliers.

Intervenant à domicile, le salarié doit savoir établir une véritable relation de confiance avec son employeur et vice versa. Si les différentes normes et labels des entreprises et organismes spécialisés ou encore l'appartenance à un réseau favorisent cette confiance, il apparait qu'une grande partie des particuliers employeurs l'accorde naturellement à leurs salariés.

Signe de cette confiance accordée, près de 2 tiers de ces particuliers se disent prêt à confier leurs clefs à un salarié à domicile.

Les français naturellement confiants ?

D'après le sondage commandé par la fédération des particuliers employeurs (FEPEM) et réalisé par l'institut BVA, 70 % des particuliers employeurs seraient ainsi prêts à confier leurs clefs à un intervenant dans le cadre d'un service à domicile. Concernant les personnes âgées de plus de 50 ans, cette confiance est plus grande encore, puisqu'ils seraient 78 % dans ce cas. Dans le détail, 26 % des sondés le feraient de façon certaine.

Le statut de particulier employeur induit-il une confiance naturelle ? Il semblerait que oui.  En effet sur les 30 % d' "opposants", 33 % d'entre-eux demandent à connaitre davantage leurs employés à domicile avant d'effectivement leurs confier les clefs. 14 % y seraient également prêtes, mais sur recommandation d'un proche ou d'un organisme certifié.

Mais le sondage, réalisé sur un échantillon de 1091 personnes et représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, ne s'attache pas qu'aux particuliers employeurs. Ainsi, concernant l'ensemble des français on découvre que seuls 53 % seraient prêts à confier leurs clefs à un tiers, majoritairement à un membre de leur famille (33 %)  ou à un voisin ou ami (10 %). Seuls 5 % seraient prêts à confier leurs clefs ou un double à leur salarié à domicile.

En conclusion, confier ses clefs à son aide domicile peut s'avérer être une solution bien pratique pour les particuliers. Et bien que la méfiance soit de mise, l'expérience d'autres particuliers employeurs ou ayant fait appel à une société de service à la personne permettra peut être de lever les dernières craintes. Sur l'ensemble des particuliers employeurs ayant eu recours à cette méthode, tous se sont dits satisfait, 79 % d'entre eux ayant tout tout-à-fait confiance en leur intervenant à domicile et 21% plutôt confiance.

  • Rentrée scolaire : le prix des fournitures à la hausse
  • Rapport sur la dépendance des personnes âgées remis par le sénateur André Trillard
  • La déclaration unique d'embauche évolue le 1er août 2011
  • Un Français sur 6 atteint d'une maladie grave

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rozennlefeuvre 5972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte