Magazine Côté Femmes

Du mauvais usage du terme médiateur…

Publié le 17 février 2008 par Dominique Foucart

L’actualité des derniers jours à Huy m’a donné l’occasion de lire une déclaration de Christophe Collignon, l’émissaire du PS dans la ville de Mme Lizin, qui m’a laissé pantois…

On peut lire dans l’article consécré au sujet par le site 7 sur 7 que Monsieur Collignon décrit sa mission à Huy comme “celui d’une personne chargée de mener une médiation familiale. Je suis chargé d’écouter les différents points de vue. Je vais contacter un maximum de personnes. Je constaterai la situation et en ferai ensuite rapport à la fédération”. Considérer le médiateur familial comme celui qui écoute est un point que je ne discuterai pas, limiter son rôle à “constater la situation” et surtout à “faire rapport aux autorités” est par contre une déviation formelle de la mission du médiateur.

Je me permettrai donc de rappeler à Monsieur Collignon - dont je respecte et admire la mission à Huy - que la mission du médiateur devrait être d’aider les parties en conflit à trouver, dans un cadre volontaire et confidentiel, une solution au problème qu’elles rencontrent. Constater le problème est parfois (et même souvent) utile. Ce constat n’amène pas automatiquement la solution, et surtout, cette solution se trouve dans la confidentialité de la médiation (tout le contraire du “rapport aux autorités”).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dominique Foucart 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog