Magazine Médias

Juillet 2011 : » Vague de suicides » à l’Office national des forêts

Publié le 21 juillet 2011 par Moyves

4 suicides en 1 mois, 1 garde-forestier nous écrit, quelques chiffres et faits

  • Les Blessés de Next avaient adressé un message de sympathie aux forestiers en milieu de mois qui avait été immédiatement relayé sur le site du Syndicat National Unifié des Personnels des Forêts et de l’Espace Naturel.

  • Ce matin, sur le site des Blessés de Next, nous avons reçu ce message reproduit ici dans son intégralité :
  • « Bonjour, Je suis « garde forestier » et syndicaliste. Nous avons appris le 20 juillet un quatrième suicide en moins d’un mois. L’hécatombe continue…Que faire ? L’ampleur du malaise est énorme. »

  • Ces évènements dramatiques réveillent de douloureux échos dans notre mémoire et de nouveau, notre première réaction est d’assurer nos amis forestiers et leur famille de notre soutien, notre sympathie.

  • Parallélement pour essayer de mieux comprendre quelques chiffres (certains parlent vraiment d’eux-même et ne nécessitent aucun commentaire superflu) et quelques extraits de presse.

TF1 : Quatrième suicide d'un agent de l'ONF en un mois

Quatrième suicide d’un agent de l’ONF en un mois…

Il avait 59 ans et était père de trois enfants. Cet agent patrimonial – ex-garde forestier – de l’Office national des forêts s’est pendu à Echassières, dans l’Allier, dans la maison forestière de son poste.

Les syndicats : Ce geste souligne « le malaise social énorme » qui existe au sein de l’ONF. Car il s’agit du quatrième suicide en un mois au sein de cette administration qui compte 9500 salariés !!!

Pascal Viné, directeur général de l’ONF, s’est dit « conscient des difficultés liées aux suppressions de poste«  et a rappelé qu’un plan de prévention des risques psycho-sociaux avait été présenté avec des actions particulières en direction des agents patrimoniaux « afin qu’ils soient mieux suivis »,

Bruno Lemaire, ministre de l’Agriculture, a annoncé qu’il allait rencontrer le directeur général de l’ONF dès vendredi. « Je vais discuter avec lui pour voir quelle est la situation sociale au sein de l’ONF et pour voir quelles mesures il faut prendre pour améliorer le climat social et rassurer tous les agents de l’ONF » [ndlr: il me semble déjà avoir entendu cela]

Pour mémoire, ce drame est intervenu au moment où se déroulait le Conseil d’administration de l’ONF, réuni pour examiner le Contrat d’objectifs 2012-2016 qui prévoit plus de 600 nouvelles suppressions de postes. Et selon les syndicats, ce sont précisément les réductions d’effectifs qui ont touché l’organisme en charge de la gestion des forêts publiques qui sont à l’origine de ce « malaise social ».
Entre 2002 et 2016, l’ONF aura perdu 20% de ses effectifs.

SudOuest.fr du 12 Juillet 2011 Vague de suicides à l'Office national des forêts

Extraits de l’article du SudOuest le 12 Juillet  2011
Un agent de l’Office National des Forêts a mis fin à ses jours lundi soir en Franche-Comté. Deux autres gardes forestiers se sont donnés la mort, le 20 juin en Lozère et le 6 juillet en Gironde,  ce qui porte à 23 le nombre de suicides enregistrés dans cette administration depuis 2005. [ndlr: un macabre décompte qui éveille des souvenirs"]
La profession traverse une crise sans précédent

La CGT-Forêt, deuxième syndicat représentatif à l’ONF, a déjà mis en cause à plusieurs reprises les conditions de travail au sein de l’Office … en voyant dans ces suicides la conséquence de la réorganisation de l’ONF depuis 2002 [ndlr : le contrat d"objectifs 2002-2016].

Philippe Berger, secrétaire général du Snupfen-Solidaires :  »Cela fait le troisième suicide en un mois [ndlr : l'article est du 12 juillet]. Ce rythme nous inquiète particulièrement » et « le CHSCT local a demandé l’ouverture d’une enquête ».

Petit complément d’infos :
Actuellement, l’ONF compte 9.500 salariés (6.300 fonctionnaires et 3.200 ouvriers privés), alors qu’en 1986, il employait 15.000 personnes.
En janvier dernier, l’administration avait reconnu que le suicide d’un de ses agents, en décembre 2009 à Poligny (Jura), était imputable à ses conditions de travail.
L’ONF a pour tâche de gérer toutes les forêts publiques de France, soit 4,7  millions d’hectares, tandis que 3,5 millions de propriétaires privés se partagent 12 millions d’hectares.

Juillet 2011 : » Vague de suicides » à l’Office national des forêtsExtrait de L’humanite.fr du 21 Juillet :
« L’Etat doit mettre fin à l’affaiblissement de l’ONF

Alors que plusieurs suicides au sein de l’ONF auraient dû alerter les pouvoirs publics sur le malaise sans précédent des personnels de l’ONF, 700 nouvelles suppressions de postes sont prévues par ce projet de contrat. Le Parti Socialiste s’indigne de cette proposition, et apporte son soutien aux personnels de l’ONF, qui subissent une  dégradation croissante de leurs conditions de travail.

Plus généralement, le Parti Socialiste déplore le manque d’ambition de ce projet. Il demande une réelle politique industrielle pour la filière bois, réaffirme son attachement à la forêt publique dans une période où les épisodes de bradage, comme l’affaire de Compiègne, sont légion, et exige le maintien du régime forestier, remis en cause par de nombreux rapports commandés par le gouvernement »

Au cours d’un Comité central hygiène et sécurité (CCHS) le 12 juillet, les syndicats (Snupfen-Solidaires, CGT-Forêt, FO et Unsa) ont réclamé « un moratoire immédiat » sur les baisses d’effectifs. Ils redoutent à terme une privatisation de l’ONF, depuis la divulgation d’une note de la direction du Trésor, datée de décembre, évoquant la possibilité de « déléguer la gestion des forêts communales à des prestataires privés ».
Le gouvernement aurait assuré être opposé à cette idée.

 Juillet 2011 : » Vague de suicides » à l’Office national des forêtsLe directeur général de l’ONF, Pascal Viné, a expliqué à l’AFP que l’Office ayant « fait le choix de rester un établissement public », il devait appliquer « les règles générales des établissements publics », soit une baisse des effectifs « de 1,5% par an par le non-renouvellement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ».
Il a présenté au CCHS un plan renforcé sur les risques psychosociaux, prévoyant notamment de doubler le nombre des assistantes sociales (11 à ce jour), les personnes en souffrance étant « souvent dans des maisons forestières », donc « plus difficiles à suivre ».

  • Mais pour les gardes forestiers, c’est la nature même du travail qui a changé, la surface à leur charge ayant augmenté depuis la réforme de 2002, selon Jean-Noël Schmidt (SNTF-FO).
  • Pour François Sittre (Snupfen), le travail des forestiers, « garants d’un fragile équilibre entre la production de bois et son renouvellement », « n’a plus aucun sens ». « La réforme de 2002 nous a basculés dans la marchandisation. On essaye de faire de nous des commerciaux. Du coup, on n’est plus en forêt », déplore ce quinquagénaire qui gère près de 14.000 hectares en Franche-Comté.
  • « C’est un métier qui fout le camp. On oublie nos missions de forestiers, de police et de surveillance, pour faire du chiffre », affirme Claude Ammerich (CGT), agent dans le Val-d’Oise.
  • « La dégradation des conditions de travail, la perte du sens du métier et un type de management centré sur l’individu au détriment du collectif ont une fois de plus joué un rôle mortifère dans ces tragiques événements », déplore la CGT Forêt dans un communiqué.
  • « Depuis cette date[2002], l’ONF est en perpétuelle restructuration avec des réorganisations des services de terrain », décrypte Michel Bénard. Diminution d’effectifs, mais aussi réorganisation touchent les agents patrimoniaux, et plus particulièrement l’ancienne génération : les quinquagénaires.
  • « Aujourd’hui règne le « management par objectif », incompatible avec « le Code forestier ». « C’est un système approprié pour une entreprise qui vend des savons. Mais pas pour un service public qui plante des arbres, rentables au mieux dans cinquante ans pour les pins… Nos patrons ne raisonnent plus à l’échelle de la forêt mais à court terme. » D’ailleurs, la sémantique est éloquente : « On a remplacé le terme de « garde forestier » par « agent patrimonial » : à la base, on était là pour garder la forêt. » Et tout gérer, de A à Z, sur un territoire donné, en généraliste. « Maintenant, on est spécialisé sur le terrain et divisé, branche par branche. D’où la perte d’identité. »
  • « …on se demande à quoi l’on sert et où on en est… ». Pour couronner le tout, il y a désormais « un gouffre entre le personnel technique et de terrain. Autrefois, on rencontrait nos chefs en forêt, on cassait la croûte et on échangeait sur des cas concrets. Aujourd’hui, on reçoit des mails et des notes de service. » La dernière note de service ? Elle porte sur les suicides…

Quelques unes de ces citations sont extraites d’un article publié en septembre 2010 par sudouest, et que vous pouvez retrouver ici 

Amis forestiers, blessés autant que nous, soyez révolté, méchant si vous le désirez, criez, pleurez, mais ne vous cachez pas au fond de votre détresse … vous connaissez la suite. Notre ligne vous est ouverte.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Nouvelle vague

    Nouvelle vague

    Surf et photo font souvent bon ménage. Comme par exemple le cliché ci-dessus, signé par Dustin Humphrey. Le collectif »Nouvelle Vague » basé à Venice ( à côté d... Lire la suite

    Par  Saintleger
    SPORTS DE GLISSE
  • Pororoca plus longue vague du monde

    Pororoca plus longue vague monde

    Pororoca du nom « Tupí-guaraní * » qui signifie “grand bruit destructeur” est un mascaret. Situé sur l’embouchure du Fleuve Amazone au Brésil. Il se produit... Lire la suite

    Par  Muchosurlenet
    INSOLITE, MARKETING & PUBLICITÉ, PHOTOS INSOLITES, A CLASSER
  • tooth tales : pediatric dental office

    tooth tales pediatric dental office

    DAREN CHEN from EVOKE DESIGN // dental office for kids in Miramar, FL USA - © photos : Richard Patterson A Tooth Tales (Miramar, FL – USA), les enfants n’ont... Lire la suite

    Par  Eglue
    ENFANTS, SANTÉ
  • Box Office et étapes graphiques !

    Office étapes graphiques

    Cela faisait une petit moment que je voulais faire une rétrospective graphique et marketing des différentes étapes de création et de réflexion qui nous ont amen... Lire la suite

    Par  Gaiia
    BEAUTÉ , CONSO
  • Nouvelle vague, découvrez Quentin Carnaille

    Nouvelle vague, découvrez Quentin Carnaille

    Il y a quelques jours notre attention a été attirée par un jeune créateur Lillois, distingué par un univers unique où la mécanique devient une matière précieuse. Lire la suite

    Par  Latendance
    CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME
  • Un anniversaire sur la vague

    anniversaire vague

    Au grès des surfs sur le net, avec ma planche, bien sûr, découverte d'un anniversaire ayant pour thème le surf !Je vous mets la photo de la guirlande qui m'a... Lire la suite

    Par  Auxpetitescanailles
    BONS PLANS, CÔTÉ FEMMES, ENFANTS, TALENTS
  • Azure Office

    Azure Office

    Voici quelques bureaux à Kiev en Ukrain, spécialement réalisés par le studio d’architecture de Sergey Makhno. via Lire la suite

    Par  Agd Mag
    GRAPHISME, MARKETING & PUBLICITÉ, PHOTOS, TALENTS

A propos de l’auteur


Moyves 342 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines