Magazine Bien-être

QR: Comment se déroule la première séance?

Publié le 11 avril 2011 par Sportpsy @sportpsy

QR: Comment se déroule la première séance?La question que se pose beaucoup de sportifs avant de contacter un psychologue du sport (ou préparateur mental, psychologue..) est la procédure à suivre. Parfois, par manque de connaissance sur le déroulement des séances, par appréhension de rencontrer une personne inconnue, ou simplement par doute sur l’intérêt de ce travail, le sportif ne franchit jamais l’étape du contact, ou même du franchissement de porte chez un psychologue du sport.

Bien sûr, les méthodes sont extrêmement variées en fonction du profil et de la formation du psychologue du sport et ainsi la première séance variera plus ou moins selon les personnes. Je voulais donc vous faire part de mon expérience personnelle et des mes conseils pour expliquer le déroulement d’une première séance.

Tout d’abord, dans un article précédent, j’avais évoqué l’utilité de se poser la question de son investissement personnel dans une démarche de préparation psychologique. Si vous n’êtes pas encore prêt, que vous ne voyez pas l’utilité d’un tel travail sur soi ou de l’apport de la préparation dans votre pratique, il n’est pas utile de vous questionner plus longtemps!

Quand on décide de prendre contact avec un psychologue du sport, c’est que l’on juge que cela pourrait nous apporter un plus, que l’on a un problème (confiance, stress, etc..) ou simplement un besoin de parler à une personne extérieure à son environnement familial et sportif.

Admettons que vous soyez décidé…. la deuxième étape est donc la prise de contact! La plupart du temps, vous connaissez déjà un psychologue du sport par le biais d’un autre sportif, et il est toujours intéressant d’avoir d’autres références en la matière pour passer le cap. Pour trouver un spécialiste dans votre région, vous pouvez toujours consulter le site de la société française de psychologie du sport qui comporte une liste de spécialiste s agréés. Mieux vaut prendre des renseignements avant de se lancer! Et parfois déjà un simple coup de fil avec un spécialiste peut vous apporter des renseignements précieux pour franchir l’étape de la prise de contact.

QR: Comment se déroule la première séance?
Vous êtes donc arrivé à l’étape du franchissement de porte et vous vous demandez comment la séance va se dérouler. Cette première séance est une prise de contact et d’information et permet d’établir un lien entre le psychologue et le sportif. La première question est souvent assez ouverte: Quelles sont vos raisons pour consulter? Cela permet de situer le besoin du sportif (sur ce qu’il croit avoir besoin ou manquer), et parfois cela permet de dégager des problématiques plus importantes. Nombreux sont les sportifs à consulter pour un manque de concentration par exemple et qui révèle en réalité un autre problème plus profond. En général, vous avez une idée des raisons qui vous poussent à aller voir quelqu’un.

Je vais couper court à un cliché… non, les séances ne se font pas allongées sur le divan! (enfin, peut être que certains emploient cette méthode), mais en général les séances se font en face à face dans un environnement propice aux échanges.

Cette première séance permet donc au sportif de parler de lui, de son histoire et de faire le point sur ses objectifs en matière de performance. En fonction de cela, le psychologue pourra faire un premier bilan des besoins et des domaines à travailler en priorité.

Certains pourront vous proposer des tests, questionnaires permettant de définir vos qualités mentales, profil psychologique et cela est donc variable d’un spécialiste à l’autre.

Quoiqu’il arrive, cette première séance est aussi l’occasion pour vous de poser des questions qui vous passent par la tête, concernant les méthodes par exemple (est-ce que le psy intervient sur le terrain? uniquement en consultation en cabinet etc…), les tarifs pratiqués, les aménagements possibles par rapport à votre emploi du temps et vous pouvez également questionner le spécialiste sur son parcours et ses expériences.

A quoi reconnaît un bon spécialiste??? Cela est difficile à dire et très variable d’une personne à une autre selon ce que vous recherchez, mais en général, les premières séances (voire la première séance) vous permet de savoir si vous vous sentez à l’aise, écouté et compris. Si cela n’est pas le cas, il n’y a aucun souci à arrêter le travail et aller voir ailleurs. La relation entre le spécialiste et le sportif est primordiale pour une évolution. Si la personne est compétente, elle vous mettra en confiance et saura être claire sur l’objectif des séances et du travail.

Quelle type de relation? La psychologie du sport/préparation mentale est un domaine particulier, car il est possible que les spécialiste intervienne sur le terrain, qu’il vienne vous voir à l’entraînement ou en compétition en fonction de sa méthode de travail. Ainsi, le cadre de la relation dépassera le cadre d’un cabinet et sa neutralité pour être plus en contact avec l’univers du sportif. Pour ma part, je me déplace auprès des sportifs en compétition et j’établis des séances sur le terrain, ce qui me permet d’avoir une vision globale du sportif dans son lieu de pratique. Quoiqu’il arrive, le spécialiste demeure un professionnel, et il reste une personne en qui vous avez confiance, qui sait rester neutre en toute circonstance et cela permet de garder une distance nécessaire au travail.

La durée d’une séance est aussi variable, mais en général une séance dure entre 45min et 1h (voir plus en fonction des emplois du temps et contraintes diverses). En général, un rendez-vous par semaine, selon vos besoins, mais la plupart du temps les séances se feront en fonction des compétitions. Il peut être intéressant de programmer vos séances comme vous le faîtes pour les compétitions, ainsi vous serez quel temps allouer au travail de préparation psychologique.

Le tarif est très variable selon les régions, pays, ville et vous pouvez demander dès la prise de rendez-vous téléphonique afin de ne pas vous engager dans quelque chose dont vous n’avez pas les moyens. Cependant, en fonction de vos besoins, en général, le psy s’accorde à un tarif moins élevé pour les situations particulières.

Donc la première séance n’aboutit pas toujours à une collaboration réelle en fonction des compétences de la personne par rapport à votre besoin et aussi en fonction du « feeling » qui est passé ou pas pendant cette première séance.

Maintenant, c’est à vous décider!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sportpsy 1818 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines