Magazine Coaching

Graphologie, psychologie et recrutement

Par Patricia Goyenetche

livre Il est encore courant de voir des cabinets de recrutement proposer une étude graphologique afin de pourvoir décrire les traits de personnalité d'un candidat. Voici une expérience qui a été menée sur l'évaluation des traits de personnalités à partir de la graphologie.

La graphologie et la psychologie de comptoir

Voici un titre choquant et qui pourtant reflète les pratiques les plus courants de "pseudopsychologue". Que ce passe-t-il vraiment lorsqu'on fait une étude graphologique ou qu'une personne se dit "psychologue" parce qu'elle décrit des traits de personnalité. Pour ce faire je vais me référer à l'expérience de King et Koehler en 2000.

L'hypothèse est qu'il n'existe aucun lien entre les traits de personnalité et l'écriture manuscrite. Pour ce faire, les auteurs ont crée des dossiers fictifs associants au hasard des textes manuscrits avec des profils de personnalité. Ces dossiers ainsi constitués, sont présentées à des participants totalement naïf en matière de graphologie. Les auteurs leur présentent ensuite les mêmes textes et profils, mais cette fois mélangé. L'objectif pour chaque participant est de reconstituer les couples initialements présentés.

Les participants ont automatiquement associés les formes d'écriture aux formes de personnalité (associations qui n'existent as dans la réalité) telles qu'elles sont présentées dans les ouvrages spécialisés de graphologie.

En psychologie on nomme ce phénomème "association sémantique". Il correspond à la logique qui sous-tend les pseudo-typologies de la graphologie. Les sujets font spontanément le lien entre les caractéristiques physiques de l'écriture (taille, forme, couleur, etc.) et les traits de personnalités.

Par exemple, ils associaient facilement les traits de caractères tels que la fiabilité, la stabilité à une écriture régulière.

Pour conclure sur cette expérience, nous pouvons dire que l'attrait de cette pseuso-science vient du fait qu'elle se présente sous les "habits de la science" et n'est en fait que la banale expression de la psychologie quotidienne qui nous anime tous. Cet attrait pour cette pseudo-science en est issue.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Patricia Goyenetche 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte