Magazine Côté Femmes

Wonderbra (test produit) et le concours de rapidité

Publié le 18 février 2008 par Cecile Berthelon @walinette

Bon alors là, autant être franche, je ne donne pas dans l'avant première...
Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais il y a quelques temps (on approche des 6 mois même..) il y a eu une campagne de buzz Wonderbra. La marque n'étant pas pingre, c'est pas moins de 5 parures qu'elle a envoyé en test à certaines blogueuses.

Parures qui sont arrivées bien entendu en France, pendant que bien évidemment j'étais au Mexique. Quelques mois après je les retrouve au fin fond d'un carton maternel... dans la cave.
Et je les essaie.
Alors je ne sais pas vous, mais pour moi Wonderbra ça évoque les années 90 et Adriana Karembeu, ma mère en ayant même acheté un à l'époque. Donc d'après mes souvenirs, Wonderbra ça faisait : vous prenez vos seins dans vos deux mains et les remontez sous la glotte, pas HYPER confort donc.

Première impression : et ben pour les modèles pigeonnant, ils n'y sont pas allés de main morte avec le rembourrage... Y'a même un rembourrage en forme de W !

Deuxième impression : hé... mais c'est qu'ils sont confortables dites donc les Wonderbra nouvelle génération ! Par contre une remarque, ils taillent un peu petits, pour du 85 je suis obligée de mettre au dernier cran et ça sert pas mal sur certains modèles, par contre le bonnet dans la majorité ça va et ça maintient bien sans serrer.

Troisième impression : Le Wonderbra ne fait pas QUE dans le push-up. Il y a même un modèle SANS rembourrage. normal quoi. Par contre quand ça pushuppe, ça ne fait pas semblant... le modèle mauve là, on dirait que je fais du 90 D, bluffant ! (et encombrant, je ne vois même plus mon ventre...)

Quatrième impression : et ça innove. J'ai été enthousiasmée par ce modèle-ci : entièrement modulable pour s'adapter à TOUS les décolletés ! dos nageur, profond, décolleté croisé, etc... Le truc qui devrait remettre au placard (dieu bénisse) toutes ces horreurs à bretelles plastique transparent (censées être invisibles, mais qui sont immondes) :

Il y a la possibilité de cliper les attaches des bretelles tout le long des bonnets et dans le dos, ceci avec 2 ou 3 jeux de bretelles :


Là pour l'été je dis Bravo (par contre le micro string qui va avec, genre taille 34 alors que c'est un 38 : non merci. D'ailleurs en passant vous saviez qu'un string pour être un minimum confortable - hum supportable plutôt - il valait mieux le prendre 2 tailles au dessus ?)

Dernière remarque : au niveau du bas DONC. Les strings sont ridiculement petits et les culottes et boxers sont ridiculeusement grands. Pourtant tout est étiqueté en 38... ils ont eu des problèmes d'échantillonage ou quoi ??

Au final, je dois dire que j'ai été agréablement surprise par la marque. Des modèles jolis et une gamme qui devrait permettre à chacune de trouver bonnet à son sein (j'allais pas dire chaussure à sa taille non plus)

Et le concours vous me direz ?? Et bien voilà, sur les 5 modèles envoyés, il y en a un qui ne me va pas. Ca taille un poil petit je vous dis. Donc celui-ci me cisaille la poitrine et me fait des seins à double étage...


Donc voilà, c'est un 85C et à mon avis ça devrait bien convenir à un 80-85 B ou un PETIT 85C. Donc la première que ça intéresse : hop, un petit com' et il est à elle (par contre, envoi en mars)

Vous pouvez retrouver toute la collection (au 8 janvier dernier date de programmation de ce billet : c'est la même, je suis pas totalement has-been non plus, sur le site de la marque)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cecile Berthelon 711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine