Magazine Environnement

Attention de ne pas vouloir aller trop loin, trop vite

Publié le 18 février 2008 par Aurélia Denoual

Le 23 janvier, la Commission européenne a présenté un plan d’action pour lutter contre le réchauffement climatique sans probablement en mesurer toutes les conséquences économiques, ce que d’autres, ceux qui auront à les supporter, ont immédiatement fait et annoncé.


Il s’agit de la refonte du système d’échange de permis d’émission de CO2 qui ne seront plus accordés gratuitement mais deviendront payants pour encourager les entreprises à réduire leurs émissions et le montant total des quotas va être réduits, d’où des surcoûts pénalisant en perspective, pour ceux qui produiront en Europe.


Dans cette perspective, l’un des grands du ciment mondial a immédiatement décidé de suspendre des projets de cimenteries en Europe d’une valeur totale de 1 milliard d’euros, en attendant de connaître plus précisément les règles européennes en matière d’émission de carbone,


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte