Magazine Côté Femmes

La rose qui fait pousser des écoles...

Publié le 19 février 2008 par La Fille Aux Chaussures

 

  La Rose Marie Claire est un vrai miracle. Il y a deux ans, c'était juste une idée lancée un jour de belle utopie : vendre des roses afin d'instruire les petites filles défavorisées, trop souvent menacées par la prostitution et les mariages forcés. Depuis, avec les fonds récoltés, des dizaines d'unités scolaires ont été rénovées en Afrique, une école s'est construite au Cambodge, des étudiantes en France suivent de brillantes études qu'elles méritent...
Toutes deviendront des femmes libres et instruites, capables de transmettre le meilleur à leurs enfants. Car seule la transmission peut sortir des générations futures de la pauvreté, de l'ignorance et de l'obscurantisme.
Un défi essentiel pour l'avenir des pays.
Autant dire que pour continuer à réaliser ces ambitieuses missions, l'association a besoin de nous. En offrant cette rose, on fera pousser des écoles. Sur chaque fleur, vendue 3 euros, 1,50 euro sera reversé aux associations.
Vous les trouverez du 3 au 9 mars chez les fleuristes Interflora ; dans les 650 enseignes Franprix de Paris/Ile de France, Lyon et Bordeaux ; dans les boutiques Caroll (en France et en Suisse romande) et dans les magasins Botanic. Et parce qu'il n'est pas question de laisser une seule écolière au milieu du gué, parce qu'il est impensable de renvoyer au travail des champs une enfant qui a été scolarisée, La Rose Marie Claire ne doit jamais se faner. Alors faisons un rêve. Celui de semer La Rose partout dans le monde pour sauver cette fois des fillettes par centaine de milliers.
Vingt-neuf éditions étrangères de Marie Claire existent à travers les cinq continents. Dès septembre prochain, l'Espagne et la Grande-Bretagne vont nous rejoindre. Le miracle est en train de devenir réalité.
Pour plus d'infos, c'est ici


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


La Fille Aux Chaussures 4186 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine