Magazine Banque

Le bankster Goldman Sachs mis en examen pour usage de faux

Publié le 10 août 2011 par Trappe à Phynances
Goldman Sachs a prévenu ses actionnaires le 9 août que la perte de la note "AAA" attribuée à la des États-Unis pourrait lui avoir des conséquences sur ses résultats financiers. Dans son rapport trimestriel, Goldman Sachs a rappelé que l'agence Standard and Poor's avait abaissé cette note à "AA+", puis celle d'autres émetteurs de dette liés à l’État fédéral.

Goldman Sachs bankster evilGoldman Sachs : le Mal Absolu toujours impuni pour ses crimes.

Goldman Sachs se fait passer pour une victime

Selon Goldman Sachs, "ces décisions ont eu à l'origine un effet négatif sur les marchés financiers et bien que nous ne puissions prédire les répercussions à long terme sur ces marchés et leurs participants, ils pourraient être matériels et négatifs".

Des propos d'auto-victimisation à mettre en parallèle avec ceux de l'analyste financier Max Keiser, pour qui la dégradation de la note AAA des États-Unis est "exactement ce que veut Wall Street" car cela augmentera les taux d'intérêt et donc enrichira les banques d'affaires au détriment de la population. Selon Max Keiser, "JP Morgan et Goldman Sachs sont à la classe moyenne américaine ce que Buffalo Bill était à la population des bisons en Amérique. Leur intérêt, c'est de les exterminer".

Le bankster Goldman Sachs assigné en justice pour mensonge et usage de faux

L'Administration nationale des caisses d'épargne (NCUA) a assigné en justice la banque Goldman Sachs, l'accusant de fausses déclarations quand elle lui a vendu des titres "contestables" et lui réclamant 491 millions de dollars.

Goldman Sachs bankster evil jail
Selon la NCUA, "les vendeurs et les assureurs de titres contestables ont fait de fausses déclarations importantes dans les documents" visant à écouler ces produits, des titres adossés à des prêts immobiliers. Ces allégations "ont conduit les caisses d'épargne à croire que le risque associé avec cet investissement était minimal, alors qu'il était en fait substantiel".

La NCUA avait déjà porté plainte en juin et juillet pour des raisons similaires contre RBS et JP Morgan. Il réclame au total deux milliards de dollars et n'exclut pas d'intenter d'autres actions en justice.

Lire également

- Goldman Sachs : le salaire de Blankfein va tripler
- Marc Roche : comment Goldman Sachs dirige le monde
- Goldman Sachs ou Goldman "Sex" ?
- Le "socialiste" Strauss-Kahn vend l'Europe à Goldman Sachs

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Trappe à Phynances 192 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines