Magazine Banque

Gillian Tett, l'or des fous et la cupidité de Wall Street

Publié le 11 août 2011 par Trappe à Phynances
Gillian Tett, rédactrice en chef du Financial Times, a publié en 2009 L'histoire secrète de la JP Morgan : comment la cupidité des banquiers de Wall Street a corrompu un rêve et a déclenché la catastrophe financière mondiale, aujourd'hui traduit en français (l'introduction et le premier chapitre sont lisibles sur le site de la maison d'édition Le Jardin des Livres). Le titre du livre est assez explicite sur sa thèse : le sys­tème financier global a dérapé à cause de mauvaises incitations au rende­ment dans les banques, les fonds d'investissements, les agences de notation, et cela avec des structures de régulation per­verties et un manque de vigilance.

L'Or des fous a été salué comme le meilleur livre jamais écrit sur l'origine de la crise aussi bien par le Telegraph de Londres que le New York Times.

Gillian Tett or des fousGillian Tett, auteur de L'Or des fous.

JP Morgan, Blythe Masters et credit default swap (CDS)

Gilian Tett explique la genèse de cette crise : "tout a commencé au sein d'un petit groupe de banquiers autrefois liés à JP Morgan, le pilier symbo­lique s'il en est du milieu bancaire. Dans les années 90, ils ont déve­loppé une gamme de produits innovants comme par exemple les CDS et les CDO qui deviendront plus tard les dérivés de crédit. Les concepts de l'équipe Morgan se sont répandus et transformés dans l'économie mondiale tout entière".

L'Or des fous et le complément essentiel au livre de Pierre Jovanovic, Blythe Masters, la banquière de la JP Morgan à l'origine de la crise mondiale. Blythe Masters est l'inventeur des CDS (credit default swaps), aujourd'hui considérés comme des "armes de destruction massive financières".

Le parcours atypique de Gillian Tett

Journaliste au Financial Times depuis 1993, Gillian Tett a reçu le Wincott Prize en 2007 (prix britannique distinguant les réalisations dans le domaine du journalisme financier). Puis elle a été élue "journaliste britannique d'affaires de l'année" en 2008 et en 2009 "journaliste de l'année" par la presse britannique. Gillian Tett n'a pourtant pas suivi un parcours classique. Parlant français et russe, elle a étudié le japonais et le perse. Elle a rejoint le Financial Times après une thèse en anthropologie sociale, dans laquelle elle tentait de comprendredes rituels de mariage au Tadjikistan.

Gillian Tett Or des fousL'Or des fous de Gillian Tett publié aux éditions Le Jardin des Livres.

Le regard de Gillian Tett sur les banques en 2011

Dans un entretien pour La Tribune de Genève, Gillian Tett donne son regard sur la situation des banques en 2011 :

"Les établissements ont tiré quelques leçons de la crise. Je ne pense pas qu’on regardera les rendements sur les CDO (titres adossés à des crédits immobiliers) de la même façon dans le futur. Maintenant, il y a surtout un besoin de gérer les prêts de manière encore plus prudente, de construire des barrages de capitaux plus solides, de mettre les produits dérivés dans des chambres de compensation et surtout d’avoir une vue plus holistique du risque (ndlr: c’est-à-dire qui l’intègre dans l’ensemble d’un contexte). Les banques baissent aussi leurs objectifs sur les retours sur capitaux. Mais il n’est pas certain que ces leçons aient été bien comprises. Sachant que bien des banques et de banquiers sont devenus habitués aux mégabonus et autres superbénéfices, il y a toujours chez eux la tentation de prendre trop de risques – entre autres parce que le danger moral dans le système est toujours là, dû au problème du too big to fail."

Explication de L'Or des Fous par Pierre Jovanovic

Dans un entretien de 85 minutes (sans coupures publicitaires) diffusé le 17 juillet dernier sur Radio Courtoisie, Pierre Jovanovic, animateur d'un blog et d'une revue de presse de l'apocalypse financière sur Radio Ici et Maintenant, commente le livre de Gillian Tett. Il est important de noter que ce n'est pas sur une radio de service public qu'un tel entretien, essentiel sur la réalité financière actuelle, est diffusé.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Trappe à Phynances 192 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines