Magazine Politique

Luc Ferry « retraité » de Paris-VII sans y avoir mis les pieds

Publié le 11 août 2011 par Letombe

Luc Ferry au campus d'été des Jeunes Populaires au Port-Marly, en août 2010 (Audrey Cerdan/Rue89).C’est la carrière la plus extravagante de l’histoire de l’université française : l’ancien ministre de… l’Education nationale, Luc Ferry, a décidé de faire valoir ses droits à la retraite de l’université Paris-Diderot qui lui a versé un salaire sans qu’il ait jamais donné un cours.

Après la polémique provoquée par son absentéisme en juin, Matignon avait assuré prendre en charge son traitement (4 500 euros par mois) jusqu’en septembre, et s’était engagé à rembourser l’université Paris-VII en mettant en avant le rôle joué par Luc Ferry comme président délégué du Conseil d’analyse de la société (CAS), un organisme rattaché au Premier ministre.

En théorie, le philosophe, âgé de 60 ans depuis janvier, devait ensuite retourner à la faculté pour y dispenser des cours de philosophie. Depuis son inscription en 1997, il n’y aura finalement jamais mis les pieds.

« Mettre fin à une polémique qui n’aurait jamais dû exister »

Sans sa sortie catastrophique au Grand Journal de Canal+, accusant un « ministre » non nommé de pédophilie à Marrakech, Luc Ferry aurait continué à toucher discrètement son traitement de Paris-VII. C’est dans la foulée du scandale provoqué par ses déclarations que Le Canard enchaîné avait sorti l’information sur son statut extravagant. 

Et c’est au milieu du mois d’août, misant sur la discrétion des vacances, que l’ex-ministre a souhaité, comme le dit joliment son secrétariat à l’AFP, « mettre définitivement fin à une polémique qui n’aurait jamais dû exister ».

Dans Nice matin, il déclare ce mardi :

« S’il y avait le moindre problème, j’aurais été mis en examen dans le quart d’heure. Me reprocher ce salaire est scandaleux. Il faut vraiment avoir la haine alors que la situation, connue depuis des années, est tout à fait normale. »

Mais si tout avait été normal, peut-être aurait-il donné quelques cours en échange d’un confortable salaire ?

Par Pierre Haski pour Rue89

 

Merci à Section du Parti socialiste de l'île de ré


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Letombe 131283 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines