Magazine Humeur

Les indic's de Villiers-Le-Bel passent à la caisse

Publié le 19 février 2008 par Richard Kirsch

8fd38bb4d11020d7f3e38859a2cca7fa.jpeg<<<<< Pas facile de poser mon Rafale entre deux HLM !
MAM l'a confirmé mardi en petit comité au ministère de l'Intérieur : «ceux qui ont parlé à Villiers toucheront leur argent». il s'agirait d' au moins trois personnes plus ou moins concernées, car la police fait la distinction entre les informations «chaudes» et les informations «très chaudes».
f5cfcbe0cb7f79340093049a57f87f0f.jpegRappelons qu'en novembre, après les incidents dans le quartier, un appel témoins exceptionnel avait été diffusé. Il promettait une prime de «plusieurs milliers d'euros» à quiconque livrerait des informations sérieuses pour retrouver les auteurs des tirs contre les policiers. MAM a confirmé mardi en précisant que les «petits indics» ne toucheront pour leur part que «quelques centaines d'euros». Bon, à combien se monte l'addition, patronne ? c23759546c77f07068953169d1ce89f9.jpegRéponse de l'intéressée : il est impossible de fixer un montant global pour les primes. «Toute estimation à ce stade serait fantaisiste», assure de son côté un haut fonctionnaire de la police judiciaire. On évoque l'affaire en ces termes : «ce montant est évolutif et dépend de la qualité des informations une fois l'enquête bouclée». Or, les gardes à vue ont précisément pour objet de vérifier la qualité des informations fournies par les «tontons» (indicateurs de police). Enfin selon un ordre formel du ministre de l'Intérieur et sous son contrôle, les sommes seront puisées dans les frais «d'enquête et de surveillance» du ministère. Mauvaise nouvelle pour le budget apéro du service.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Richard Kirsch 334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte