Magazine Médias

La presse allemande recommande l’or

Publié le 15 août 2011 par Copeau @Contrepoints

Un article d’Open Europe

La presse allemande recommande l’orLe Bild Zeitung, un des quotidiens les plus lus d’Europe, a mis sur son site web une recommandation pour ses lecteurs d’acheter de l’or, une matière aussi connue sous son surnom de « la relique barbare ».

Le prix de l’or connait un pic ce mois écoulé (et cette année), et l’or est vanté par ce tabloïd comme « un des actifs les plus sûrs en temps de crise ». Sa une d’hier poussait ses lecteurs à participer à un concours pour gagner de l’or.

Quand bien même nous hésiterions à suivre les conseils d’investissements des journaux (rappelez-vous que Handelsblatt recommandait d’acheter des obligations grecques pas plus tard qu’en mai 2010), si on combine ceci avec la forte poussée du prix de l’or cet été, ça suggère que les investisseurs en Europe et dans le monde entier, sont pris d’un sentiment de « fuite vers la sécurité », après avoir vu sérieusement entamée leur confiance en les capacités des politiciens à résoudre la crise de la zone euro et à remettre son économie sur pied. On ne peut nier que d’autres facteurs ont joué un rôle, mais avec la crise de l’euro qui gargouille depuis un an et qui semble vouloir se prolonger, il y a de fortes raisons de penser qu’elle a joué un rôle significatif dans l’érosion de la confiance en l’économie mondiale.

Le quotidien financier Handelsblatt a aussi fait sa une cette semaine avec le gros titre « L’or devient la monnaie de réserve » rapportant comment les banques centrales russe, chinoise et Sud-coréenne achètent de l’or, accentuant ainsi le sentiment, dans la presse allemande, que la confiance dans l’euro subit une érosion rapide.

Un officiel de haut rang de la Bundesbank a déclaré au journaliste Michael Lewis que, si la Banque Centrale Européenne devait faire face à des pertes significatives de par son exposition aux économies périphériques, entrainant une demande de recapitalisation (comme Open Europe l’a déjà souligné), la banque centrale allemande a déjà un plan en place, jusqu’à un certain point. Il a ajouté :

Nous avons 3.400 tonnes d’or (…) nous sommes le seul pays qui n’a pas vendu son lot d’origine, datant [de la fin des années 40]. Nous sommes donc couverts, jusqu’à un certain point.

Étant donné l’augmentation massive récente du prix de l’or, qui ne donne aucun signe d’essoufflement, et les suggestions que l’or pourrait redevenir la monnaie de réserve mondiale (si l’on veut bien mettre de côté la question de savoir si nous avons, ou non, à faire, ici, à une bulle), alors sûrement on réfléchirait à deux fois à réduire ses avoirs en or pour tenter de soutenir une monnaie qui s’étiole, et particulièrement pour couvrir les pertes d’un défaut souverain étranger à l’intérieur de l’euro, qui menace de le faire chuter dans tous les cas de figure.

—-
Sur le web.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte