Magazine Séries

Supernatural – Episode 6.17

Publié le 15 août 2011 par Speedu
Supernatural – Episode 6.17

My Heart will go on

Saison 6, Episode 17
Diffusion vo : CW – 15 avril 2011

Dean et Sam sont confrontés à un immense effet papillon et au Destin quand un grand événement du passé est changé…

C’était un bon épisode de reprise avec beaucoup d’humour, de la nostalgie et une petite révélation finale histoire de ne pas y voir un simple stand alone.

Pour commencer, j’ai particulièrement adoré la scène d’intro qui était totalement digne de figurer dans Destination Finale tellement l’enchaînement était vraiment bien joué… sans parler de la mort du gars bien gore puisqu’il se prend la porte du garage en pleine tête ! Du coup, j’ai presque cru qu’on allait revoir Death et qu’il avait décidé de rendre les choses un peu plus amusantes.

Dean et Sam face à un Bobby déprimé

On voit ensuite que Bobby a beau ne pas l’admettre, il a du mal à se remettre d’avoir perdu aussi Rufus et les frères ne savent plus vraiment quoi faire pour qu’il se repose. Donc pendant que Bobby cherche comment tuer Eve, les frères ont trouvé un boulot de reconversion : servir les Irish Coffee ! Bobby en a marre de les voir dans ses pattes donc ils partent enquêter sur les morts mystérieuses.

Et là, on réalise qu’il y a un problème… on n’est pas dans le bon univers, ce n’est pas possible… Depuis quand la voiture n’est pas une Impala et a des rayures marrons  ? Et qui est cette « elle » qui doit revenir vite ?  Oui, à partir de là, j’étais un peu perdue j’avoue à me demander où ils étaient encore tombés… Et là, Ellen débarque chez Bobby ! Et elle ramène les courses comme si elle vivait là et elle sort qu’elle vient de chasser avec Jo ! Ok, on est clairement pas dans la bonne réalité là ! Et donc, dans cette réalité, Bobby a épousé Ellen et elle n’est pas morte ! Ni Jo ! J’avoue que ça m’a beaucoup plu cette histoire, car contrairement à certains, j’ai toujours trouvé que Bobby et Ellen auraient pu former un couple sympathique.

Les recherches des frères se révèlent être plutôt amusantes surtout avec l’interrogatoire du cousin par Dean. Il a le don pour interroger les gens sans le moindre tact ! La scène suivante nous montre directement la personne à l’origine de ces « accidents » qu’on pourrait voir dans Destination finale ainsi que ce qui va débuter l’enchainement et tuer la pauvre fille… Résultat, on passe toute la scène à attendre sa mort et c’est pas vraiment la mort la plus sympathique qui soit. On comprend d’où vient le fil d’or et on voit qu’elle raye un nom sur une liste mais on ne sait toujours pas pourquoi…

Balthazar sur le Titanic

Et après, la conversation entre Ellen et Dean nous mène sur le chemin. Ils ne savent pas ce qu’est le Titanic, à part juste un bateau qui a fait traverser la mer à des immigrés en 1912 ! Ce qui signifie qu’il n’a pas coulé. Les gens du bateau auraient dû mourir et donc ne pas avoir de descendants et une personne semble vouloir réparer cette erreur… En effet, ils ont évité l’Iceberg de peu parce que le second l’a remarqué à temps. Et ce second n’est autre que Balthazar. Et quand on lui demande pourquoi il a sauvé le Titanic, il ne trouve pas mieux que « j’ai détesté le film » et ensuite il explique qu’il a fait tout ça pour ne plus entendre My Heart will go on de Céline Dion !

Cela permet de nous rappeler le pouvoir immense des anges parce qu’on les voit tellement peu à l’action qu’on a tendance à oublier le pouvoir qu’ils ont ! Quoi qu’il en soit, en sauvant le Titanic, il a créé un effet papillon immense et a changé des tas de choses même si pour lui, ce ne sont que des petits détails… J’adore la remarque sur le fait qu’il y ait toujours un Ashton Kutcher. Et bien sûr, il nous rappelle que ce qu’il a fait a aussi ramené Ellen et Jo à la vie… Et bien sûr, il se fiche pertinemment que quelqu’un veuille tuer les 50000 descendants des gens qui auraient du mourir sur le Titanic… J’adore sa réplique sur Castiel comme quoi c’est lui l’ange avec un manteau sale amoureux d’eux.

Bobby et Ellen

On apprend enfin le nom de la tueuse grâce à Bobby. Il s’agit d’une des sœurs Fate (Destin). Évidemment, au départ Bobby pense que le mieux serait de couler à nouveau le bateau jusqu’à ce qu’il apprenne que ça tuerait Jo et Ellen. Pourtant, il avait raison sur un point, il vaut mieux ne pas naitre que mourir… Et même si j’adore Jo et Ellen, ils ne peuvent pas empêcher Fate de faire son boulot et de tuer tout le monde y compris des gens qui n’auraient même pas dû être impactés à l’origine… Donc la meilleure solution reste de couler le bateau. Et ça on le devine dès le départ même si eux ne veulent pas l’admettre encore.

Bon la mort de Russo est une bonne copie d’une scène de Destination Finale… donc plus vraiment besoin de chercher où les scénaristes se sont inspirés. Ils nous le confirment avec le bus. Et alors le « Too Soon? » qui suit m’a fait exploser de rire ! Dean a vraiment le don pour sortir un truc quand il faut pas. Et on comprend une fois de plus le « No more Rules » puisque Fate n’agit pas du tout comme elle le devrait en tentant ensuite de tuer les frères. Il sont sauvés de justesse par Castiel comme d’habitude.

On apprend ainsi que Fate en veut personnellement aux frères d’avoir arrêté l’apocalypse et de l’avoir rendue inutile. Et ils vont donc servir d’appât pour tuer Fate. En attendant, Bobby révèle à Ellen qu’elle et Jo devraient être mortes et que c’est pour ça qu’il ne faut pas que le bateau coule à nouveau… La scène entre eux était très émouvante d’ailleurs. La scène où les frères marchent ensuite en ayant peur de croiser leur mort à chaque pas était très drôle sinon. J’adore les voir flipper, c’est toujours marrant. Et la scène où ils se font presque écraser par un truc ressemblant à un piano m’a rappelé Mystery Spot.

Castiel affronte Fate

Pour finir, j’ai bien sûr beaucoup aimé la confrontation entre Atropos (Fate) et Castiel puisqu’on apprend que Balthy suit les ordres de Castiel et qu’il n’a évidemment pas sauvé le Titanic à cause du film ou de la chanson qui va avec. On apprend alors que ce sauvetage a créé 50000 nouvelles âmes qui doivent servir à une machine de guerre ! Fate menace Castiel de tuer les frères s’il ne coule pas le Titanic à nouveau et elle lui rappelle que s’il la tue, elle a deux soeurs plus puissantes qui seront en colère. J’ai particulièrement adoré le moment où Castiel dit à Balthazar de s’arrêter et qu’on le voit derrière Atropos prêt à la tuer et qu’il sort « Oh, Awkward » !

Et alors là, vraiment, bien joué pour le réveil dans la voiture sur My Heart will go on ! Le Titanic a donc bien coulé, les 50000 personnes ne sont jamais nées et Ellen et Jo sont à nouveau mortes… Autant dire qu’à part nous apprendre que Castiel est prêt à tout pour gagner sa guerre sauf à sacrifier les frères qu’il aime clairement plus que tout, cet épisode n’a rien apporté à l’intrigue principale mais ce n’est pas grave. D’un, parce que la scène de fin où les frères prennent soin de Bobby qui a fini par s’endormir, est très belle. Et puis, c’est aussi pour ce genre d’épisode à la fois léger et émouvant que j’aime la série.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines