Magazine Côté Femmes

Bobonne en vacances

Publié le 15 août 2011 par Alexandra33400

Ouais, un titre un peu provocateur, mais tu vas comprendre.

Quand je me balade sur les murs de mes contacts ou amis, que vois-je ? Que tu t'es barrée sous le soleil avec les nains. Mais qui dit vacances pour les uns (le mâle et les nains) dit corvée pour les autres (toi).

Au final : qui ne peut pas s'empêcher de laver le linge cracra ni vu ni connu ? Qui prépare la bouffe ? Qui gère les nains qui jouent aux lapins crétins sur la plage ? Qui doit se taper les matchs de football télévisés comme à la maison ? Et qui regarde les parties endiablées de 421 qui peuvent durer des heures ? (Non inspirés de faits réels, hein ?)

C'est Bobonne.

Alors, ras-le-bol. Parce qu'aux yeux des autres mâles, tout est normal, du moment qu'ils ont leur Pastis, leur partie de cartes et leur égo non menacé.

Mais chez Bobonne, ça sent la révolution. Serpillère savamment nouée autour de la tête façon Rambo (je te laisse imaginer ta tronche). Bref, tu as décidé que trop c'est trop, et tu t'es mise en grève. Normal, tu es en vacances.

Tu as droit à ta part du gâteau appelée "sérénité, luxure et nains au placard". Une belle théorie vite dégommée à coup de parties de pétanque-marathon (3 heures non stop) où ton mâle et ses confrères se paient le luxe de ne penser qu'à eux, pendant que tu trimes avec tes double-nains et ton grand qui courent autour de ton emplacement de camping.

C'est bien connu, y'a rien à faire dans une tente transformée en sauna. Ils ont chaud, ils veulent la pisicine. Alléluiah, en voila une idée qui est bonne !

Sauf que. Figure toi, ma pauvre Bobonne, que toute la confrérie des nains s'est donné rendez-vous autour de l'eau glacée. Et toutes les autres mères respectables et dévouées courent dans tous les sens, conférant à l'endroit un air de joyeux désordre. Mais quand tu y regardes de plus près, tu vois bien que pas de mâles. Ils pétanquent tous.

Bien décidée à tremper tes belles miches dans l'eau, sache qu'il te faudra d'abord bombarder les nains de crème indice 50, multiplié par 3 gosses, multiplié par 3 tours de bassin pour attraper chaque gosse. Pas besoin d'aller au cours de fitness du matin. Ton exercice, tu le fais à chaque minute.

Mais le pire, c'est quand le mâle se ramène après sa pétanque -marathon en te disant, l'air le plus détaché possible : fais chaud, hein ? J'piquerai bien une tête. Tu gardes les petits ? (ben voyons).

Alors, tu as décidé que ce soir, après sa baignade dans la piscine, ton mari allait avoir une belle siouper surprise : le dîner pas fait - les nains tout dégueu - la tente en désordre.

Ce soir, c'est la révolution de Bobonne, en 10 ans de carrière, tu as décidé de faire grève pour la première fois. Illimitée, sans sursis et sauvage. Les trois en même temps. Et comme tu ne fais rien à moitié, ce sera une action sur plusieurs plans : tintin aussi au-dessous de la ceinture. Tu frappes fort là. Impossible que le mâle ne réagisse pas.

Il rentre donc, et assiste incrédule au spectacle de ton insoumission :

- " Euh, chérie, pour les gosses sont recouverts de crème solaire ? Où est le repas ? Pourquoi ça pue dans la tente ?"

- "J'sais pas. Il faut chaud, hein ? J'vais piquer une tête dans la piscine, et draguer le maître-nageur, tiens"

-"Euh, chérie, tu as du rester trop longtemps au soleil, je t'amène au médecin de garde".

Gniark, gniark. L'heure de la révolte a sonné. Bobonne n'est plus, voici Bonnasse, ton alter ego. Le retour. Elle était cachée depuis 10 ans, se réveille et va révolutionner le Camping. Fallait pas t'asticoter.

Pensez-y, les mâles, lors de votre prochaine partie de 421. Bonnasse n'est pas très loin, et si elle sort, ça va défourailler, je vous le dis...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alexandra33400 3620 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte