Magazine Société

Melancholia

Publié le 15 août 2011 par Assouf
MelancholiaC'est le titre qui convient au moment, c'est le titre adéquat, le titre correspondant, le révélateur, signifiant le moment. C'est le titre de la situation, le titre de l'époque, de le cri-hi-hi-ise, de la Chute. C'est encore le titre de l'homme, de l'homme perdu parmi les robots. Lars convoque, évoque, encore, toujours, encore et encore le grand Andreï, mais il est mort hélas ! Je veux dire : il est éternel c'est entendu, mais éternellement assassiné. Le Grand Assassin, mais c'est l'Indifférence, mais c'est encore le monde qui fait le malin, le Malin. 
On les parsème le long des autoroutes, ces œuvres d'art qui sont là pour prouver que l'art existe, cependant qu'elles ne doivent surtout pas perturber l'attention de l'automobiliste. C'est un fait exprès. Les panneaux ne les signalisent pas encore : "ART - circulez, rien à voir". C'est implicite, acquis, on ne revient pas dessus, un lieu commun. Elles méritent en effet de ne pas détourner le regard, ces flèches ne transperceront jamais rien. Elles ont leur place. Plus loin encore, le Chevalier trouvera non plus de l'authentique, mais du vrai, non plus du toc, mais du vrai, non plus du l'art, mais de l'Art. Une profonde et ténébreuse forêt, menaçante à dire vrai, angoissante, sombre si sombre, étouffante, semble en défendre l'accès. Ceux qui vont si vite, trop vite, sur l'autoroute de l'information n'en imaginent rien d'autre que l'extraordinaire noirceur. Les lents Chevaliers sont rares. Et, horresco referens, seuls. Mélancoliques depuis leur forêt, alors qu'ils observent ce monde lumineux. Que voient-ils ? 
Oui, Lars, oui, une longue limousine bloquée sur une route campagnarde trop sinueuse ; plutôt : une trop longue limousine bloquée sur une route campagnarde sinueuse. En lieu et place d'un procès de l'arriération rurale, c'est bien celui de la dégénérescence moderniste que nous entendons mener. On les ramassera à la pelle, les amoureux convaincus que c'est la route qu'il faut changer. Nous, pas. Bien au contraire. Melancholia chante tout cela.
Notez que l'inverse se vérifie également. Les chevaux sont interdits au Temple de la Civilisation. C'est en limousine exclusivement que l'on se rend aux Marches, alors que ce n'est qu'à cheval qu'on gagne le village. Le symbole est presque trop beau, il aurait fallu l'inventer. Gloire à cette journaliste qui cru bon d'interroger Lars von Trier sur le romantisme allemand, ses origines allemandes, son goût pour l'esthétique nazie. L'exceptionnelle réponse de l'Artiste lui valut l'exclusion du Festival (gloire aux organisateurs). Il est à sa place, dans les ténèbres.

Quand on pense qu'une ligne de Hello suffit, qu'un plan de Tarkosvki suffit, l'immense flux de culture décadente a de quoi rendre, mélancolique.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Assouf 938 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine