Magazine Environnement

Les Chinois mobilisés pour la fermeture d'une usine pétrochimique

Publié le 16 août 2011 par Bioaddict @bioaddict
donnez votre avis 26 26 personnes aiment cet article

Les dangers du Paraxylène :

Selon le réseau américain des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), une courte exposition au PX peut irriter les yeux, le nez et la gorge, tandis qu'une exposition chronique peut affecter le système nerveux central et causer la mort.


Sur le même thème   Pollution en Chine : Nike et Adidas épinglés par Greenpeace Pollution en Chine : Nike et Adidas épinglés par Greenpeace La Chine prise en flagrant délit de marée noire La Chine prise en flagrant délit de marée noire Réchauffement climatique : la Chine risque d'être l'une des principales victimes Réchauffement climatique : la Chine risque d'être l'une des principales victimes OK
Je souhaite également recevoir
les bons plans et offres partenaires
la newsletter des professionnelles
Le rassemblement pacifique de milliers de chinois a permis la fermeture d'une usine de produits chimiques située dans une zone urbaine fragilisée suite au passage du typhon Muifa.

Lundi 8 août, la population chinoise a dû faire face au typhon Muifa, considéré comme l'un des plus puissants depuis des années. 500 000 habitants de l'est de la Chine ont été évacués dès le samedi soir.

Les vents violents ont créé de gigantesques vagues qui sont venues s'écraser sur le littoral. A Dalian, une ville du nord-est du pays, la force était telle qu'une digue protégeant l'usine pétrochimique Dalian Fujia Petrochemical a été rompue, créant par la suite une fuite de produits toxiques.

En effet, l'usine fabriquait du paraxylène (PX), un liquide inflammable utilisé dans la production de films et de tissus en polyester. La population proche du site a dû être évacué, les autorités craignant un risque de pollution chimique.

Malgré les annonces faites par le gouvernement local pour rassurer les habitants, les autorités ne sont pas parvenues à empêcher les manifestants d'exprimer leur colère ce dimanche 14 août. Redoutant toujours une fuite de PX et les effets de l'activité de l'usine sur leur santé et leur environnement, la population demandait alors la délocalisation de l'usine.

D'après l'agence de presse Chine nouvelle (Xinhua),  près de 12.000 personnes ont manifesté devant la mairie de Dalian. Après plusieurs heures d'attente, les autorités ont cédé et se sont engagées à déplacer l'usine. L'endroit exact n'a  pas été communiqué pour le moment.

Astrid Kergrohen


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte