Magazine Médias

Peu d'amour, beaucoup de pré

Publié le 16 août 2011 par Poclatelephage
Enfin, quelques prétendantes quittent la ferme et nous approchons de l'issue de cette saison 6 de « l'amour est dans le pré ». L'émission pourrait bien se terminer un jour, si le montage consentait à ne pas nous livrer dans leur intégralité des adieux éprouvants et des dernières explications pénibles.
Dans la catégorie « ils quittent l'aventure cette semaine, et on ne le regrettera pas », nous avons Didier, le maraîcher, viticulteur, spécialisé dans la culture de melons, qui règle ses comptes avec Marie, sa prétendante tête à claques, tandis que la pauvre Aurora joue les casques bleus. Peu intéressé par Marie, venue de sa région et un peu chiante, il faut l'avouer, l'agriculteur n'encaisse pas le fait que sa prétendante ait dragué son frère, alors qu'il allait l'inviter au restaurant « avec son propre argent ». La jeune femme aurait du le laisser disposer d'elle jusqu'au bout de l'aventure.
Nous avons pu suivre jusqu'à la nausée en détails les explications entre les uns et les autres. Finalement, tout le monde est rentré chez soi et Marie va arrêter de pinailler. Ouf...
Peu d'amour, beaucoup de préDans le monde selon Mathieu, Mélissa aurait du lui laisser une chance de mieux le connaître en l'invitant chez elle. Malheureusement pour lui, dégoûté par le peur d'intérêt que le candidat lui prêtait, la jeune femme s'est déjà rapprochée de sa concurrente avec qui elle fait la sieste dès que l'occasion se présente et qu'elle est minée de quitter à la gare. Si l'agriculteur avait été un peu plus empressé avec ses deux dulcinées, elles n'en auraient pas été réduites à cette extrémité. Tant pis pour lui....
Dans la catégorie, « ils continuent l'aventure mais... »
Jean-Claude sait que Bénédicte ne veut pas de lui et s'est donc rabattu sur la pauvre Maud, qui quémande son amour par tous les pores de sa peau. Malheureusement pour elle, le normand a bien du mal à s'intéresser à elle et lui en veut un peu finalement de n'être que son second choix. Maud voudrait que Jean-Claude lui témoigne de l'amour et des attentions, mais il en est incapable, et c'est un peu triste, voire limite insupportable à l'écran. Dans la voiture, sur le quai de la gare, Maud demande à Jean-Claude de l'appeler, de lui dire qu'il l'aime et il élude.
Bref, nous n'avons pas hâte de les retrouver en tête à tête avec ses enfants chez elle et nous attendons juste qu'il mette fin à son supplice.
Loïc s'est résigné à être fou amoureux de Véronique, mais a quand même du mal à tourner la page Marie. Sa nouvelle fiancée n'est pas bégueule et encaisse très bien les regrets de son homme. Cette stratégie fonctionne bien et ces deux-là ressemblent à un couple de 30 ans déjà. Comme c'est romantique...
Encore un couple qu'on a vraiment hâte de retrouver...
Céline, elle, au moins, a choisi son prétendant en toute connaissance de cause. Il est absolument dingue d'elle et elle semble heureuse de son choix. Les téléspectateurs, en revanche, flippent un peu à l'idée que ce drôle de type fou amoureux d'elle abuse de sa faiblesse, mais ils voient certainement le mal partout.
Alalalala, à ce rythme là, je me contenterais bien de mes propres résumés de l'émission plutôt que de me taper 1h30 de vide absolu qui n'avance pas.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poclatelephage 1254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines