Magazine France

Le 16 Août, « Merkel et Sarkozy s’échangent leurs roupies (de sansonnet) ».

Publié le 16 août 2011 par Gédécé @lesechogaucho

Le 16 Août, « Merkel et Sarkozy s’échangent leurs roupies (de sansonnet) ».

Un beau couple, vous ne trouvez pas ? Comme ils sont mimi… J’ai trouvé ça ici.

 Le haut sommet bicéphale que tous les milieux financiers de la planète attendent n’a même pas besoin de se tenir, ça évitera des frais inutiles aux contribuables français. Il accouchera forcément d’une souris. Pas d’euro-bons (pourtant souhaités par beaucoup et pas des moindres), pas de  taxe carbone ou Tobin Borloo, pas de « nouvelle gouvernance économique » rendue si nécessaire par le contexte, aucune régulation des hedge funds et des paradis fiscaux, pas d’ EFSF (voir ici)… La moralisation du capitalisme n’est pas pour demain.

 Le déjeuner préliminaire annoncé avec tambours et trompettes par les médias aux ordres de notre petit président avec son premier sinistre doit faire l’effet aux yeux de plus d’un observateur de repas de vacanciers plutôt que de rendez-vous politique décisif. Ce vulgaire coup de pub bien français sarkozyste du couple (bien mal assorti) franco-allemand risque donc fort de décevoir ceux qui attendaient de la monnaie sonnante et trébuchante… et avaient besoin d’être rassurés.

 De la roupie de sansonnet, vous dis-je. Ceci étant écrit, il ne faut pas s’en étonner. Bien que je sois un indécrottable optimiste, au risque de passer sous la barre du mépris de Marc Vasseur, je ne suis pour autant point dupe des intérêts divergents. En quoi Miss Merkel aurait-elle  intérêt à bouleverser la donne alors que son pays profite si bien souffre si peu de la crise ?

 Ce qui me choque dans l’histoire, c’est ce manque de solidarité internationale… Mais il est probable que Sarkozy, à l’inverse, ne ferait pas mieux pire.

 Sauvons nos petits intérêts nationaux, comme les personnels, il n’y a que ça qui compte, dans ce PDM….

 Un autre monde est possible.

Ps. Ravi de voir que pour une fois, le blogueur ultra libéral¹  H16 se range à mes conclusions . Bien entendu, ce n’est pas vraiment pour les mêmes raisons… S’il fallait une preuve que nous sommes aux antipodes l’un et l’autre du spectre politique, voilà qui suffirait.  

¹ C’est-à-dire libéral au point d’en être un sujet d’ultra super extra franche rigolade chez les blogueurs de (super) gauche


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte