Magazine High tech

Amsterdam pratique

Publié le 16 août 2011 par Leblogdelise

Les vacances se terminent, je quitte Amsterdam et rentre sur Paris… je présente ici une petite synthèse des informations pratiques.

Connaissant beaucoup moins bien la Hollande que l’Allemagne, et ne pratiquant pas la langue du pays, contrairement à l’allemand, mes remarques sont sans doute incomplètes… mais peut-être pourront-elles aider certains voyageurs.

Hébergement et restauration

J’avais réservé une chambre au Marinapark à Volendam, à une vingtaine de kilomètres d’Amsterdam, via Booking.com. Les hôtels dans la ville même d’Amsterdam sont assez chers ; dans celui-ci, pour une semaine (pour une chambre à deux lits), la différence est notable, plus de 200 €. Le prix comprend une connexion Ethernet dans toutes les chambres (la connexion WiFi est plutôt onéreuse), un emplacement voiture, un accès à la piscine, mais pas le petit déjeuner, qui lui est proposé pour 12 €. Dans la chambre, spacieuse, outre la TV et une chaîne hifi, une bouilloire est mise à disposition et dans la salle de bain, une baignoire.

La carte magnétique donne accès à la chambre bien sûr, au parking de l’hôtel, et permet de rentrer dans l’hôtel quand la réception est fermée.

Dans l’hôtel, une petite supérette permet d’acheter de nombreux produits, autant alimentaires que d’entretien.

Pour se rendre à Amsterdam, on peut soit utiliser un bus (le 118 ou le 116) qui passe toutes les 1/2 heures, pour un prix de 9 € l’aller-retour (avec ce billet on ne peut pas utiliser les bus ni les trams intra-muros d’Amsterdam). On peut également s’y rendre en voiture, un ticket de parking pour 8 € permet d’emprunter les transports en commun d’Amsterdam.

Des restaurants pas (trop) chers et corrects :

Les restaurants sont assez chers en Hollande, mais on peut tout de même trouver quelques cafés et restaurants abordables ; voilà quelques adresses que j’ai repérées, ce ne sont que quelques indications, Amsterdam offre de nombreux cafés, restaurants,…

A Volendam

  • sur le port, le Café central est abordable ;
  • sur le port également, le restaurant Spaander comprend une brasserie ; les plats sont copieux ; on peut y manger pour une vingtaine d’euros avec un dessert ; on accède au réseau WiFi de l’hôtel gratuitement ; le restaurant a accueilli à ses débuts de nombreux artistes qui y ont laissé des tableaux ;
  • le restaurant Paviljoen Smit-Bokkum, à deux pas de l’hôtel est un peu plus cher… on y trouve des plats entre 13 et 25 € environ.

A Edam

Le restaurant De Fortuna, avec une terrasse le long du canal, bien qu’affichant trois étoiles, propose une restauration à des prix abordables.

A Amsterdam

  • dans le centre (Waterlooplein 2), Bagels & Beans permet de manger pour moins de 10 € ; outre les bagels garnis, on y trouve diverses boissons, dont des jus de fruits ;
  • Wok to walk (Reguliersbreestraat près de la Rembrandtplein – place de Rembrandt) où l’on peut déjeuner ou dîner pour moins de 7 € ;
  • près de la gare, La Gouch propose des salades et des brochettes de légumes, à des prix corrects.

Les cartes de transports et de visites des musées

Pour visiter les musées, il existe deux cartes,

  • l’Amsterdam City Card comprenant les transports et la visite de certains musées (39 € pour 24 heures, 49 € pour 48 heures, 59 € pour 72 heures),
  • la carte Musées (39 €), valable un an dans toute la Hollande dans 400 musées.

Pour les transports dans Amsterdam même, on peut acheter une « Strippenkaart » qui comprend 15 coupons pour 6,40 € ou 44 coupons pour 19,20 €. Il est également possible de se procurer une carte pour plusieurs jours, de 7 € pour 24 heures à 30 € pour 7 jours.

Les applications iPhone et iPad

J’ai utilisé pour la visite d’Amsterdam, comme pour la visite de Berlin :

  • Le guide du routard Amsterdam, bien adapté à la consultation sur iPhone ; la géolocalisation est très pratique, le plan d’Amsterdam tout autant ; comme pour Berlin, je regrette qu’il n’y ait pas d’index qui faciliterait la recherche des lieux souhaités. La description des visites de musées est un plus ; on sait assez précisément ce qu’on va y trouver.
  • Le petit futé Amsterdam : le guide est plus adapté à la consultation sur iPad que sur iPhone ; comme il s’agit d’une ancienne édition, la navigation est moins ergonomique que le guide Allemagne ; le moteur de recherche est absent ; en revanche, bien que s’intitulant Amsterdam, Le petit futé traite en fait des Pays-Bas dans leur entier, ce qui est bien pratique ; les descriptions sont complètes (histoire, géographie, économie,…) et sont suffisantes pour un court séjour. (1)
  • L’application MetrO : bien que n’ayant pas utilisé les transports en commun dans Amsterdam même, cette application, dont les plans existent pour de très nombreuses villes, indiquent les lignes à emprunter pour se rendre depuis/vers une station ou un lieu touristique.

Quelques liens


Ecrit par Lise - Site

  1. J’ai décrit les guides du Petit futé dans l’article Les guides du Petit futé sur iPad. [↩]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leblogdelise 122 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine