Magazine Environnement

Les 14 grandes marques de vêtements TOXIQUES (que vous avez sûrement portées) – Greenpeace

Publié le 24 août 2011 par Santelog @santelog

Les 14 grandes marques de vêtements TOXIQUES (que vous avez sûrement portées) – GreenpeaceAdidas, Calvin Klein, Converse, G-Star Raw, H & M, Kappa, Lacoste, Nike, Puma, ou peut-être Ralph Lauren? Vous avez sûrement déjà porté des vêtements de ces marques qui, selon ce rapport de 32 pages que livre, à nouveau, l'organisation Greenpeace International sont fabriqués en utilisant des éthoxylates de nonylphénol (NPE), des substances dangereuses même à des niveaux très bas. 14 grandes marques, importées en Europe, viennent ainsi d'être “épinglées” par l'organisation “verte” qui appelle les gouvernements à de vraies politiques de prévention.


En Europe, classés comme substances dangereuses prioritaires, les nonylphénols et les éthoxylates de nonylphénols ont fait l'objet d'une interdiction d'emploi et de mise sur le marché pour leurs usages dans le traitement des textiles et cuirs (mais aussi dans la fabrication des produits cosmétiques et d'hygiène corporelle ou encore dans les pesticides et les biocides (directive 2003/53/CE du 18 juin appliquée au 17 janvier 2005).


Cette étude qui a porté sur l'analyse de 78 articles de sport, vêtements de loisirs et chaussures portant les logos de 15 grandes marques de vêtements de premier plan. C'est le second rapport sur ces substances toxiques utilisées dans le prêt-à-porter, publié par l'organisation qui appelle aujourd'hui les gouvernements à œuvrer pour une politique d'élimination de tous les rejets de produits chimiques dangereux, basée sur le principe de précaution et une approche préventive de la gestion de ces produits chimiques.


Principales conclusions:


-   Parmi les 78 articles analysés, 52 (deux tiers) ont testé positifs pour la présence de NPE au delà de la limite de de détection de 1 milligramme NPE / matériel kilogramme (mg /kg).


-   Des NPE ont été détectés dans les vêtements vendus par 14 des 15 marques testées,


-   dans des vêtements de 17 des 18 des pays où les articles ont été achetés,


-   dans 12 des 13 des pays d'où les produits testés proviennent.


-   Les entreprises dont les produits ont été testés positifs pour les NPE incluent les grandes marques internationales: Abercombie & Fitch, Adidas, Calvin Klein, Converse, G-Star Raw, H & M, Kappa, Lacoste, Li Ning, Nike, Puma, Ralph Lauren, Uniqlo et Youngor.


Les NPE ont été utilisés à un certain stade de fabrication des vêtements. Cette analyse confirme également que l'utilisation de substances dangereuses produits chimiques dans la production textile ne se limite pas aux vêtements fabriqués en Chine, elle est en fait le cas pour les grandes marques citées dans un certain nombre de pays. Ces procédés ont également pour conséquence l'augmentation des niveaux de nonylphénol dans l'environnement, les plans d'eau notamment et la libération de substances toxiques résiduelles lors du lavage de ces vêtements dans les égouts.


Ces articles contenant des niveaux résiduels de NPE ont bien été importés dans l'UE, précise le rapport, où pourtant leur utilisation est interdite.


Source: Greenpeace “Dirty Laundry 2: Hung Out to Dry Unravelling the toxic trail from pipes to products”


Accéder à l'Espace Santé et Environnement


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines